publicité

Tennis. Les Internationaux de Nouvelle-Calédonie sont lancés !

Retour sur le premier tour des qualifications samedi au Ouen Toro. Le point sur le tirage au sort du 1er tour du tableau principal. Et les confidences de Julien Benneteau, 56e mondial, et tête d'affiche.

Julien Benneteau, à l'entraînement, face à un autre tricolore engagé sur le Challenger de Nouméa, Corentin Moutet. © M.C
© M.C Julien Benneteau, à l'entraînement, face à un autre tricolore engagé sur le Challenger de Nouméa, Corentin Moutet.
  • Par Martin Charmasson
  • Publié le

Résultats


Huit matchs de qualifications étaient programmés pour la première journée de compétition. Dans la plupart de cas, la hiérarchie du classement sur le circuit ATP a été respectée : 

  • Victoire de l’Italien Caruana (430ème mondial) contre l’Australien Cuc, 6-3, 6-1.
  • L’Irlandais Sam Barry (464) s’est imposé 6-3, 6-2 face à l’Américain Lawson.
  • Le tricolore Pierre Debrosse (Wild Card) a perdu 7-5, 7-6 devant le Hongrois Piros (631).
  • Un autre français, Hugo Nys (647), a été défait par le Colombien Alejandro Gonzalez (374), 6-4, 6-3.
  • Cela s'est mieux passé pour Elliot Benchetrit (400) face au Wallabie Jake Delaney (894), 6-2, 6-4.
  • Dans le duel Peter Kobelt (USA) - Stefan Skadarka (AUS), c'est le premier qui l'a emporté 7-5, 7-6.
  • L’Allemand Puetz (333) a battu l’Australien Goh (793),  6-3, 6-1.
  • Enfin l'Américain Nathaniel Lammons (1302) a disposé du Polonais Przysiezny (488), 4-6, 7-6, 7-6

Tableau principal


En marge des confrontations de samedi, l'organisation du tournoi a procédé au tirage au sort du tableau principal. 24 joueurs, les mieux classés, sont inscrits d'office. Ils sont rejoints par 4 invités ou "wild card", et les 4 vainqueurs des qualifications.
Julien Benneteau à la volée. © M.C
© M.C Julien Benneteau à la volée.
Côté favoris, Julien Benneteau (photo), tête de série n°1, a hérité d'un qualifié. Son principal rival à Nouméa, l'Américain Taylor Fritz, 105e mondial et tête de série n°2, jouera lui face à Dennis Novak, un Autrichien classé 225e à l'ATP.
Taylor Fritz avait battu Marin Cilic, le n°7 mondial, à Indian Wells. © M.C
© M.C Taylor Fritz avait battu Marin Cilic, le n°7 mondial, à Indian Wells.
Nos représentants calédoniens, eux, sont tombés sur des os. Vainqueur des derniers Mini Jeux du Pacifique, Julien Delaplane sera opposé à Geoffroy Blancaneaux, récent champion junior de Roland Garros. Un jeune espoir du tennis tricolore dont l'objectif, en 2018, est de se rapprocher du top 100 mondial (NDLR : il est 296ème).
Loïc Perret n'a pas été gâté non plus. Il défiera Vincent Millot, 189e à l'ATP, et titré en Nouvelle-Calédonie en 2011.

Tirage au sort du 1er tour du tableau principal :

  • Julien Benneteau FRA (TS1, 56) – Qualifié
  • Casper Rudd NOR (TS4, 141) – Salvatore Caruso ITA (205)
  • Corentin Moutet FRA (TS5, 156) – Stefan Kostov US (167)
  • Kenny De Schepper FRA (TS7, 159) – Jaume Muna ESP (185)
  • Julien Delaplane NCL (INV) – Geoffroy Blancaneaux FRA (296)
  • Stephane Robert FRA (218) – Christian Harrison US (247)
  • Hubert Hurkacz POL (236)  – Bradley Klahn US (215)
  • Rubin Statham NZ (290) – Kevin King US (216)
  • Loic Perret NCL (INV) – Vincent Millot FRA (189)
  • Noah Rubin US (202) – Maxime Janvier FRA (385)
  • Qualifié – Mitchell Krueger US (192)
  • Qualifié – Dennis Novikov US (231)
  • Mathias Bourgue FRA (TS8, 161) - Qualifié
  • Gleb Sakharov, FRA (TS6, 157) – Frederico Galo ITA (253)
  • Cameron Norrie GB (TS3, 114)   – Stefano Napolitano ITA (213)
  • Dennis Novak AUT (225) – Taylor Fritz US (TS2, 105)

Benneteau, dernier tour !


Il a plus que roulé sa bosse sur le circuit. Des finales en simple, une demi-finale de Masters 1000 à Paris, 12 titres en double, le succès en Coupe Davis, une médaille de bronze aux Jeux Olympiques. Julien Benneteau a réalisé son rêve de gamin chez les professionnels. Alors qu'il vient de fêter ses 36 ans le 20 décembre dernier, et après des débuts au plus haut niveau en 2000, il s'apprête à vivre sa dernière saison. Une longue carrière qu'il va poursuivre, encore un peu, "sans tomber dans la nostalgie" :

Le choix de commencer l'exercice 2018 par la Nouvelle-Calédonie s'imposait de lui-même. Il se sent ici "comme à la maison". L'an dernier, Julien Benneteau s'était arrêté en quart de finale du Challenger de Nouméa, éliminé en deux sets (6-2, 6-1) par le Colombien Alejandro Falla (alors 122e mondial). La proximité de Melbourne et les conditions offertes sur les courts du Ouen Toro ont également pesé dans la balance pour venir sur le Caillou :
2018, comme 2017 ? L'année passée a été assez exceptionnelle pour le natif de Bourg-en-Bresse. Alors qu'il pointait à la 527ème place début janvier 2016, il a fini la saison dernière au 56e rang. Au Masters 1000 de Paris, il s'est débarrassé, pour la première de sa carrière, de deux éléments du Top10 dans le même tournoi. Puis il a été retenu en équipe de France de Coupe Davis, avec la victoire au bout :

Sur le même thème

publicité
ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play