Tennis : un pôle jeunes pour 2017 ?

sportncla1ère
Un jeune double féminin au tournoi des Petits Requins du Pacifique.
Un jeune double féminin au tournoi des Petits Requins du Pacifique. ©M.C
Après le rugby calédonien, c'est au tour du tennis de se positionner pour un pôle de développement vers le haut niveau. En marge du tournoi des "Petits Requins du Pacifique" au Ouen Toro, le conseiller technique régional a dévoilé le projet. 

LE CONSTAT

L'accès des jeunes espoirs du tennis calédonien au très haut niveau n'est pas un long fleuve tranquille. Pour l'heure, seul Maxime Chazal parvient véritablement à tirer son épingle du jeu, même s'il connaît une mauvaise passe (éliminé 5-0 par abandon en quart de finale du tournoi Future de Porto, samedi dernier pour nous, par le Guadeloupéen Gianni Mina, 590e mondial). Parmi les jeunes du Caillou partis se frotter à l'élite, peu sont parvenus à persévérer. L'éloignement, un départ précoce, la rudesse du haut-niveau sont autant d'obstacles à surmonter à un jeune âge, et dans une contexte de compétition accrue. Julien Delaplane a dû rentrer. La prometteuse Emma Jouy, touchée au poignet avant son départ pour la métropole, enchaîne les blessures et ne parvient pas à passer un cap. Leilany Ipunesso, envoyée par la province des Îles dans la célèbre académie Mouratoglu (pour un montant avoisinant les 12 millions de CFP sur les deux premières années) n'est pas plus en réussite. Ce constat, c'est celui de Gérard Winter, le CTR du tennis calédonien. Il sait aussi que si des pôles espoirs masculins existent en métropole, ce n'est pas le cas chez les féminines. Une idée a donc germé : recréer un pôle de développement sur le territoire à destination des 10-14 ans, et principalement destiné aux filles. La structure a déjà connu une réalité dans le passé, pour accompagner le développement d'Anaève Pain.

LE PROJET

Après mûre réflexion, les dirigeants veulent renouveler le projet et le pousser plus loin. Le dossier est en phase de finalisation. 
C'est ce que Gérard Winter nous a expliqué dimanche au Ouen Toro :

Le CTR Gérard Winter au sujet d'un possible pôle de tennis en Nouvelle-Calédonie


EN ATTENDANT, PLACE AU TOURNOI INTERNATIONAL DES 12 ANS

L'échéance pour la création du pôle est fixée à février-mars 2017. Pour l'heure, c'est une autre réalité qui occupe les encadrants de la ligue calédonienne : le tournoi des "Petits Requins du Pacifique". Il réunit une quarantaine de joueurs et joueuses de moins de 12 ans de Nouvelle-Calédonie, mais aussi de Nouvelle-Zélande et du Japon. 11 étrangers sont de la partie. Les matchs par équipe, sur le modèle de la Coupe Davis (deux simples, un double), ont débuté samedi dernier et devraient se poursuivre jusqu'à mardi ou mercredi, avant le tableau des simples jusqu'à samedi prochain. Chez les filles, la paire Clara Cwajgenbaum (NCL) - Sasha Breen (FIJ) a gagné ses deux duels contre des Kiwies 2 sets à 1.