publicité

Un texte pour prolonger l'exonération des crèches

  • Par Françoise Tromeur
  • Publié le
Depuis 2014, les crèches étaient exonérées de cotisations sociales. Une mesure temporaire qui devait leur donner un peu d'oxygène face aux difficultés économiques du secteur, malgré un excellent taux de remplissage. Il s'agissait au passage d'endiguer la hausse des tarifs demandés aux familles. Cette exonération représenterait environ 265 millions de francs de cotisations par an. Alors qu'elle arrive à terme le 31 décembre 2018, le gouvernement vient d'adopter un avant-projet de loi du pays pour la prolonger, après avoir été une nouvelle fois saisi par la profession. 
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play