Tibarama s’est posé à La Tontouta

transport aérien
nouvel appareil a320 aircalin
©Aircalin

Le nouvel A320neo d'Aircalin s’est posé ce matin à Nouméa. Baptisé Tibarama, il rejoint le reste de la flotte, composée de deux A330neo, Kanumera et Luengoni.

Dans un premier temps, l’appareil effectuera la liaison entre Nouméa et Wallis, « puis vers nos autres destinations régionales dès que les conditions de voyage le permettront », indique la compagnie aérienne.

Un autre A320 aurait dû rejoindre la flotte en 2021, mais son acquisition a été repoussée en raison de la crise sanitaire mondiale.

Un secteur en pleine crise

Avec 90% de passagers en moins et – 90% de chiffre d’affaires par rapport à 2019, Aircalin est en effet touchée de plein fouet par la fermeture du ciel calédonien.

Depuis le début de la crise sanitaire, la compagnie internationale locale enregistre une perte de 570 millions de francs par mois.

Pour passer ce cap difficile, Aircalin a annoncé, fin août, des mesures emblématiques destinées à limiter la casse : 

  • 3 avions au lieu de 4
  • suppression des liaisons avec Melbourne et Osaka
  • réduction de 20% de la masse salariale sur 5 ans
  • baisse des rémunérations

Aircalin peut également compter sur le soutien du gouvernement calédonien grâce à un dispositif de chômage partiel, qui représentait fin août 40 millions de francs par mois, et aux vols de rapatriement.


Aircalin est également soutenu par le gouvernement national, à travers le prêt garanti par l’Etat, à hauteur de 4,8 milliards de francs.

L'arrivée de l'A320neo filmée par Pierre Thélise :