publicité

Titane et Zircon : Eramet se renforce avec son partenaire australien MDL

Le groupe minier et métallurgique français Eramet améliore ses positions dans les matières premières. Il a pris le contrôle de son partenaire australien MDL. Les sables riches en titane et en zircon sont exploités à Grande Côte au Sénégal, puis transformés en Norvège. 
 

Site minier responsable GCO Tizir au Sénégal © Eramet
© Eramet Site minier responsable GCO Tizir au Sénégal
  • Par Alain Jeannin
  • Publié le , mis à jour le
Le conseil d’administration du groupe australien MDL a fini par recommander à ses actionnaires l’offre de rachat revalorisée. "L’opération, réalisée intégralement en numéraire au prix de 1,75 dollar australien par action, valorise les capitaux propres de MDL à environ 350 millions de dollars australiens, soit environ 220 millions d'euros", a précisé Eramet. La banque australienne Macquarie, acteur majeur du secteur des matières premières a participé à l'opération.

"Nous sommes très heureux d'annoncer la prise de contrôle de MDL. Pour Eramet, il s'agit d'un mouvement logique, en ligne avec sa stratégie, qui permet de consolider Tizir au sein de son portefeuille au moment où le groupe renoue avec des projets de développement", a réagi Christel Bories, PDG d’Eramet. "En prenant le contrôle le Tizir, nous nous donnons les moyens de poursuivre efficacement son développement au sein du secteur prometteur des sables minéralisés."

Tizir, la coentreprise d’Eramet et de MDL, avait été créée en 2011 pour exploiter les sables minéralisés riches en titane (utilisé dans les pigments, l’aéronautique, la défense et la santé) et en zircon (marché des céramiques) de Grande Côte au Sénégal.  "La plus grande drague minière du monde y opère sur un bassin artificiel en se déplaçant d’environ 7 km par an sur une bande dunaire de 106 km de long", précise Eramet. Les 2% de minéraux lourds titanifères (ilménite), leucoxène, rutile et zircon sont ensuite concentrés, séparés puis séchés.

L’ilménite, une fois traitée sur le site de Grande Côte Opérations (GCO), est envoyée à l’usine de Tyssedal, au sud-ouest de la Norvège, seule unité européenne à même de produire cette ilménite enrichie de haute pureté. 
 

Sur le même thème

  • nickel

    Le nickel résiste malgré les tensions commerciales

    Les cours du nickel ont plutôt bien résisté cette semaine alors que les tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine se sont accrues. Le métal est en très légère hausse de 0, 20 % sur 5 jours alors que le zinc et le plomb perdent plus de 6 % et le cuivre 1,26 %.
     

  • nickel

    Glencore assigné aux Etats-Unis dans une enquête de corruption

    L'action Glencore a plongé de 10 % mardi matin à la Bourse de Londres, après l'annonce d'une assignation en justice aux Etats-Unis. Le géant Suisse des matières premières est cité dans le cadre d'une vaste enquête pour corruption. Glencore va fournir des informations "en temps et en heure".
     

  • nickel

    Le nickel recule et subit les tensions commerciales

    Les prix du nickel sur le London Metal Exchange sont volatils, mais la tendance à la baisse domine. Les tensions commerciales assombrissent le moral des investisseurs et des industriels. La baisse continue des stocks mondiaux de nickel soutient l'espoir d'une reprise. 
     

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play