nouvelle calédonie
info locale

Tolérance zéro pour les «jeunes conducteurs» alcoolisés

sécurité
Alcool
©NC1ERE
Le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie a préparé une batterie de mesures afin d'inciter les conducteurs à changer de comportement, à commencer par la tolérance zéro en matière d'alcool pour les titulaires du permis de conduire depuis moins de deux ans. 
En matière d’alcool, ce sera la tolérance zéro pour les jeunes conducteurs, annonce aujourd’hui le gouvernement. Quand le texte aura été adopté par le Congrès, les titulaires du permis de conduire depuis moins de deux ans (quel que soit leur âge) ne pourront plus consommer ne serait-ce qu'une bière avant de prendre le volant.

Plus traités comme les autres

Ce projet de délibération prévoit en effet d'étendre les sanctions déjà appliquées aux conducteurs de transport en commun:
- contravention de 15 000 F pour une concentration d’alcool dans le sang égale ou supérieure à 0,2 gramme par litre;
- contravention de 15 000 F pour une concentration d’alcool dans l’air expiré égale ou supérieure à 0,1 milligramme par litre.
Pour le moment, ces jeunes conducteurs sont traités comme les autres. Ils sont passibles de 15 000 F lorsque leur concentration d’alcool est égale ou supérieure à 0,5 g par l dans le sang ou à 0,25 mg par l d’air expiré. 

Moniteurs et accompagnateurs

Les moniteurs d’auto-école et les accompagnateurs dans l’apprentissage de la conduite accompagnée pourront également être sanctionnés, comme s’ils étaient eux-mêmes au volant, en cas d’infractions liées à l’alcool.

Des plaques uniformes​

Autre mesure, la normalisation des plaques d’immatriculation pour les rendre plus visibles et plus lisibles lors des contrôles routiers. «Ce qui permettra, à terme, d'avoir une répression plus efficace, estime Cynthia Ligeard, membre du gouvernement en charge de la sécurité routière. On pourra passer, par exemple, par des radars automatiques pour la vitesse.» Le numéro devra ainsi être reproduit en caractère «bâtons» noirs sur fond blanc, pour améliorer les contrôles de nuit. Les quads et voiturettes devront par ailleurs poser une plaque à l’avant, et plus seulement à l’arrière.

Transport de marchandises en surcharge

Le gouvernement propose de modifier la réglementation en matière de surcharge sur le transport routier de marchandises. Une contravention de 15 000 francs sera applicable par tranche de poids. Plus le dépassement sera important, plus la sanction sera lourde. L'idée: préserver l'état des routes, et donc la sécurité des automobilistes qui les empruntent.

Ecoutez les explications de Cynthia Ligeard dans ce reportage de Malia-Losa Falelavaki.

 

Publicité