nouvelle calédonie
info locale

La Tontouta Run'way réussit son entrée en piste

insolite
Première Tontouta Run'Way, 21 juillet 2018, départ
Tout le monde en piste, la première Tontouta Run'way va commencer... ©NC la 1ère / Karine Arroyo
Carton plein pour la première course sur la piste de Tontouta. La Chambre de commerce et d'industrie, qui gère l'aéroport depuis cinquante ans, voulait un événement original et convivial. Une demi-millier de coureurs ont goûté au plaisir de se prendre pour un avion sur près de cinq kilomètres.
«Runway», c'est le terme anglais pour «piste d'atterrissage». Et la «Tontouta Run'way», c'est le nom donné à une course à pied sur le tarmac de l'aéroport international. Comme cela se pratique déjà à Toronto, Budapest, Belfast ou New York. Ce samedi après-midi, un demi-millier de concurrents, le maximum autorisé, se sont donc déversés sur la piste où ils avaient été amenés par une cohorte de bus.
 
Première Tontouta Run'Way, 21 juillet 2018, arrivée de Mathieu Szalamacha
Arrivée de Mathieu Szalamacha sur le parvis de l'aéroport. ©NC la 1ère / Karine Arroyo
 

Szalamacha et Cavell

Environ cinq kilomètres plus tard, la victoire est revenue au triathlète Mathieu Szalamacha et à Marie-Cécile Cavell, licenciée de l'ACP. Avec une spéciale dédicace à Nicolas Brignone, premier à rejoindre le parvis avec son fauteuil handisport.
 
Première Tontouta Run'Way, 21 juillet 2018, arrivée de Mathieu Szalamachaen bus
Les concurrents ont été déposés sur la piste par des bus. ©NC la 1ère /
 

Bientôt dans un avion

Les vainqueurs retrouveront bientôt le théâtre de leur succès, mais sous un autre angle: depuis l'avion qui les emportera vers le Japon, puisqu'ils ont gagné au passage un aller-retour Nouméa-Tokyo. Le cinquantième concurrent aura quant à lui droit à deux tickets pour s'envoler aux Loyauté. Tout un symbole: la Chambre de commerce et d'industrie a initié l'événement pour célébrer ses cinquante ans de gestion de l'aéroport.  

Le reportage de Karine Arroyo et Claude Lindor