nouvelle calédonie
info locale

Tour 2018 : Urbain (ACTB) prend les commandes

sportncla1ère
Rowlands au sommet du podium de l'étape devant Bolton et Urbain.
Rowlands au sommet du podium de l'étape devant Bolton et Urbain. ©A.Calandreau
Au terme des 102 kilomètres entre le rond point de Wé et la mairie de Lifou en passant par Dreulu, Kedeigne et Mou, le kiwi Rowlands gagne l'étape. Mathieu Urbain récupère le maillot jaune. Les échappés du départ ont tenu bon jusqu'au bout. 
+ Au départ de Luecilla, la 2e étape du Tour est lancée par une voix bien connue de l’épreuve, celle de Joseph Caihe. 102kms aujourd’hui, direction la côte ouest puis le sud avant de revenir sur Wé. Pas de fatigue apparente, Ludovic Nadon de l’OPT attaque d’entrée. Il est suivi du calédonien Florian Barket (Team Interntional Wearcomp) et de Julien Laidoun de la Shell.

Sur cette transversale Wé - Dreulu, un petit groupe de cinq échappés se forme. Le Betico Mc Callum, Bolton d’Oliver’s Real Food Racing et Mathieu Urbain d’ACTB se joignent aux hommes de tête. Le néozélandais David Rowlands fait oublier ses 44 ans et bouche avec panache le trou, tout comme un peu plus tard, l’italien Riccardo Lucca de l'ACLN. Son effort, énorme, lui coûte physiquement. Invité à prendre un relais devant, le coureur de l’ACLN demandera d'un signe de la main un répit.

+ Dans la descente vers Dreulu, l’écart est monté à une minute. Et la route étroite qui borde le littoral ouest fait du dégât. Le sable calcaire provoque plusieurs crevaisons. Léo Danès d’ACTB en est victime, mais il revient dans le peloton. En direction de Kedeigne, le maillot jaune Ippolito tente de sortir. En vain, le coureur ACLN est marqué de près. S'en suit 30kms de quasi ligne droite pour rejoindre Mou. Et l’avance s’accentue. Elle est désormais de 2mn30 à Ponoz.

+ A l’approche de la butte Boula au km 64, Rowlands déborde tout le monde pour prendre les points de la montagne. Ce sera la seule difficulté de cette 2e étape. Une bosse de 300 mètres. Passés sur la côte Est à Mou, les fuyards ont désormais 3 minutes 30 de marge sur le peloton. Un peloton qui commence à se craqueler du côté de Luengoni. Bernard du VCC Mont-Dore et Braybrooke de la Shell s’extrirpent de la masse et tentent de recoller sur les leaders. 
 
Victoire au sprint de Rowlands (à gauche) sur Bolton.
Victoire au sprint de Rowlands (à gauche) sur Bolton. ©M.Charmasson

+ Devant, à 3 kms du terme, il est temps de faire la différence pour remporter l’étape. Florian Barket, bien caché, tente le coup. Il est vite rattrapé par Rowlands, puis le reste des échappés. Le cagou retourne en dernière position du groupe de tête dans la ligne droite de Wé, et laisse David Rowlands (Betico) et Thomas Bolton (Oliver's) se disputer la victoire. Elle revient au premier, après 102kms d’une très longue échappée. Mathieu Urbain (ACTB) se classe 3e et prend le maillot jaune. Suivent Haden (Betico), Lucca (ACLN) et Barket (Intnl Wearcomp).
 
Benoît Beukels de Ouenghi Sport s'est classé 16e de la 2e étape.
Benoît Beukels de Ouenghi Sport s'est classé 16e de la 2e étape. ©M.Charmasson
+ Les deux premiers poursuivants du groupe de tête (Bernard du VCC et Braybrooke de Shell) accuseront 3 minutes de retard, et le groupe du maillot jaune Ippolito (dans lequel figurait Benoît Beukels de Ouenghi Sport), 3 minutes 18 secondes. Le peloton est relégué à 4'01.  
Mathieu Urbain (ACTB) prend le maillot jaune devant Glen Haden et David Rowlands (Betico)
Mathieu Urbain (ACTB) prend le maillot jaune devant Glen Haden et David Rowlands (Betico) ©NC La 1ère
CHIFFRES A RETENIR
3. Sur les trois épreuves disputées à Lifou - un contre la montre par équipe et deux étapes en ligne de 68 et 102 kms - le maillot jaune n'est jamais resté sur les mêmes épaules. David Schavits et Stefano Ippolito de l'ACLN l'ont porté tour à tour samedi, puis Mathieu Urbain s'en est vêtu ce dimanche.

19 et 48. C'est en secondes, l'écart qui sépare le leader du classement général, Mathieu Urbain (ACTB), des néo-zélandais de Betico, Glen Haden et David Rowlands. L'italien Ippolito est désormais 4ème à 2 minutes et 20 secondes. 
 
Publicité