publicité

Trafic de cocaïne: trois Australiens arrêtés à Belgrade

La police serbe a annoncé hier l'arrestation à Belgrade de trois Australiens et d'un Libanais dans le cadre du démantèlement d'un réseau international de trafiquants de cocaïne.

La police serbe escorte un des hommes arrêtés à Belgrade. © Ministère serbe de l'Intérieur
© Ministère serbe de l'Intérieur La police serbe escorte un des hommes arrêtés à Belgrade.
  • AFP, avec F.T.
  • Publié le
Diffusé mercredi depuis la Serbie, un communiqué du ministère de l'Intérieur relate les faits, sans donner les identités des suspects: «A l'issue d'une enquête de neuf mois, conduite de concert avec les institutions australiennes, est-il expliqué, la police a arrêté dans un hôtel à Belgrade les ressortissants australiens T.B., né en 1983, P.A., né en 1974, et D.K., né en 1969, qui sont impliqués dans l'affaire de la saisie d'une tonne et 280 kilogrammes de cocaïne à Sydney.»

«Groupe criminel organisé»

Les Australiens sont soupçonnés d'appartenir à «un groupe criminel organisé». Le Libanais, D.G., né en 1977, est quant à lui accusé d'avoir «falsifié des documents», indique la même source. Les suspects étaient venus à Belgrade pour remettre de l'argent, signale la police sans préciser qui devait en être le bénéficiaire.

Un sac rempli de diverses devises étrangères a été trouvé à l'hôtel. © Ministère serbe de l'Intérieur
© Ministère serbe de l'Intérieur Un sac rempli de diverses devises étrangères a été trouvé à l'hôtel.

Euros, dollars, couronnes, dongs, yens…

Pendant cette opération, la police a saisi 638 020 euros, 11 350 dollars australiens, 4 000 dollars américains, 18 300 couronnes tchèques, 528 000 dongs vietnamiens, 9 000 yens japonais, 2 940 yuans chinois, 2 500 baths thaïlandais, 863 dollars du Singapour, 112 000 dinars… et un pistolet!

Après la saisie d'avril 2017​

L'enquête avait été ouverte en avril 2017, après la saisie dans le port de Sydney de 1 280 kilos de cocaïne dans un conteneur en provenance de Chine. Comme l'ensemble des Balkans, la Serbie est un point de transit du trafic de stupéfiants. Présenté dans les médias des Balkans comme un gros bonnet de la drogue de cette région, un Australo-Monténégrin est en détention depuis l'été dernier à Podgorica. Vaso Ulic, 58 ans, est soupçonné d'avoir organisé l'exportation vers l'Australie, depuis plusieurs pays, de 60 kilos de méthamphétamine entre juillet 2007 et mai 2008.

Sur le même thème

L'actualité 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play