nouvelle calédonie
info locale

Trail : une première à Saint-Louis

sportncla1ère
Les instigateurs du trail SNSM de Saint-Louis : Frederic, Karl et Laurent avec une maman de Saint-Louis
Les instigateurs du trail SNSM de Saint-Louis : Frederic, Karl et Laurent avec une maman de Saint-Louis ©C.Favennec
La tribu se prépare à accueillir sa première course à pied en pleine nature. Plus de 500 personnes sont espérées sur trois parcours empruntant différents sites religieux. Les fonds récoltés seront reversés aux sauveteurs en mer.

Un lien entre terre et mer


Mobiliser les habitants de Saint-Louis pour faire découvrir ses beautés, tout en soutenant l'effort de bénévoles au service de la population dans les eaux calédoniennes. C'est l'idée de ce trail organisé samedi. Une histoire d'amitié et de solidarité entre Frédéric, membre de la société nationale des sauveteurs en mer en Nouvelle-Calédonie, Karl, originaire de la tribu, et Laurent, responsable de l'association Taratoni Cycle and Run. Trois hommes passionnés de sport qui s'accordent sur une course profitant à tous.
Il y a bien sûr l'intérêt de la SNSM, créée en 2004 sur le territoire, et en quête de fonds pour remplir sa mission. Son coût de fonctionnement annuel atteint 13 millions CFP alors qu'elle ne perçoit que 4 millions de subventions. Installée à Nouméa, Boulouparis, Thio, Koumac, et Lifou, cette délégation de service public réalise environ 70 interventions en mer par an. En 2018, elle s'est dotée d'une nouvelle vedette, plus rapide et spacieuse (17 mètres), capable d'accueillir jusqu'à 20 personnes à bord. Un équipement qui engendre plus de frais et pousse donc les sauveteurs en mer, tous bénévoles, à chercher des compléments de financement, comme par exemple les partenariats sur des évènements sportifs tels que le trail.
 
Les bénévoles sauveteurs en mer sur la nouvelle vedette acquise par cette délégation de service public.
Les bénévoles sauveteurs en mer sur la nouvelle vedette acquise par cette délégation de service public. ©C.Favennec
Raphaël Riquet (SNSM)
Raphaël Riquet (SNSM) ©C.Favennec
 

" La nouvelle vedette acquise nous apporte une plus grande autonomie, un meilleur confort à la mer de par sa taille et sa conception. Pour les personnes récupérées, c'est aussi un meilleur confort. Si il y a une victime, nous disposons d'une place aménagée comme une civière. En ce qui nous concerne, nous les bénévoles, c'est une navigation plus fluide et plus confortable avec un véritable poste pour chacun à l'intérieur ".
Raphaël Riquet, président de la station de sauvetage de Nouméa de la SNSM


" Saint-Louis, c'est beau "


Habituellement, la SNSM organise son trail à Plum, mais après une discussion avec leur collègue et ami Frédéric Devillaz, bénévole à la SNSM, Laurent Lecaille et Karl Dawano proposent l'idée de Saint-Louis. Karl y a grandi et se réjouit à l'idée de permettre à sa tribu de recevoir un tel événement. Habitué des raids de la province Nord, sous les couleurs de l'association Taratoni Cycle and Run, il connaît la popularité de ces courses à pied en pleine nature. Rapidement, les tâches sont partagées entre différents acteurs. 
 
Karl Dawano, membre du comité organisateur
Karl Dawano, membre du comité organisateur ©C.Favennec
 

" La partie technique et sportive a été gérée par la SNSM, Challenge Organisation et Taratoni Cycle and Run. Pour la restauration et la sécurité, tout a été laissé à la tribu. Les mamans et les filles prépareront à manger, et tout sera vendu sur des stands installés autour de l'église. Ce sera un petit village. On a aussi impliqué beaucoup de jeunes pour la sécurité, le parking, et sur les points de ravitaillements. Ici, tout le monde est partant pour que l'événement soit réussi "
Karl Dawano, membre du comité organisateur.


Alors que Kejii et Jean-Daniel terminent de travailler la vingtaine de sculptures qui seront remises aux vainqueurs des différentes catégories d'âge, les instigateurs du trail SNSM de Saint-Louis nous emmènent sur les chemins qui seront empruntés. Trois parcours de 3,7 à 23,5 kilomètres qui passent par différents sites religieux, et devant la mine Carola ...

Reportage vidéo ci-dessous (images : C.Favennec / montage : C.Prevot / mixage : C.Toma)
Publicité