Transport de fret : Aircalin reprend une rotation hebdomadaire avec la Nouvelle-Zélande

coronavirus
Premier vol cargo hebdomadaire entre la Calédonie et la Nouvelle-Zélande, 24 juin 2021
Parti jeudi 24 juin vers 14 heures, l'appareil était attendu autour de 21 heures. ©Aircalin

Quinze mois que la Nouvelle-Calédonie n’entretient plus de liaison aérienne régulière avec la Nouvelle-Zélande. C’est dire l’événement que représente le transport de marchandises de ce jeudi entre Auckland et Tontouta. Il va être reconduit chaque semaine jusqu’au 28 octobre. 

Enfin une bonne nouvelle sur le front du transport aérien. Vers 14 heures ce jeudi 24 juin, un avion d’Aircalin a décollé de Tontouta en direction d’Auckland, pour un retour attendu vers 21 heures. Pas question d’acheminer ou de ramener des voyageurs, restrictions sanitaires obligent. Mais l’appareil a pour mission de transporter du fret entre le Caillou et le Pays du long nuage blanc. 

Chaque jeudi

Un premier vol cargo qui va être suivi de nombreux autres puisque cette rotation ouvre une desserte hebdomadaire prévue chaque jeudi jusqu’au 28 octobre. De quoi faciliter la vie de plusieurs professionnels calédoniens, contraints de passer par des itinéraires quasiment de traverse, et des délais rallongés, pour faire entrer dans le pays certaines marchandises. 

Fruits et légumes

"Véritable opportunité pour la Nouvelle-Calédonie et pour la compagnie, cette nouvelle rotation va permettre l’approvisionnement direct depuis la Nouvelle-Zélande en fruits et légumes frais pour la grande distribution, en produits de la mer, en produits laitiers…", énumère Aircalin dans un communiqué. 

Fleurs fraîches et œufs à couver

Reprise annoncée, également, d’importations en pièces détachées, en fleurs fraîches, ou en œufs à couver ! La compagnie précise que certains produits de laboratoire seront également acheminés, directement, depuis Auckland. 

Seulement des vols ponctuels

Voilà quinze mois qu’il n’y a plus de desserte aérienne régulière entre la Nouvelle-Zélande et Tontouta. Les seuls vols engagés dans le contexte de Covid-19 et de fermeture des frontières l’ont été de façon ponctuelle, notamment pour des rapatriements de Calédoniens bloqués en pays kiwi. 

Programme gouvernemental

Comment cette reprise de rotation cargo est-elle possible ? Aircalin explique avoir été retenue par le ministère des transports néo-zélandais dans le cadre d’un programme appelé "international air connectivity". Il s'appuie sur un mécanisme de support financier aux opérateurs qui maintiennent ou instaurent des liaisons aériennes internationales avec la Nouvelle-Zélande. 

Tokyo et Sydney

Jusque-là, les seules liaisons régulières pratiquées par Aircalin sont, chaque semaine, les trois dessertes de Tokyo, au Japon, et les deux rotations avec Sydney, en Australie. "Avec des taux de remplissage très élevés", commente la compagnie, "certaines marchandises connaissent des délais d’acheminement allongés posant des problématiques très fortes pour les opérateurs calédoniens privés ou publics."