publicité

Le tribunal administratif annule la désignation des sénateurs coutumiers de Paicî-Cémuhi

Le sénat coutumier toujours secoué par les conflits internes. La désignation des sénateurs de l’aire Paicî-Cémuhi a été annulée par le tribunal administratif, notamment celle du président de l’institution. Une décision qui oblige le conseil d'aire à désigner deux nouveaux représentants.

© NCla1ere
© NCla1ere
  • Malia Losa Falelavaki (CM)
  • Publié le
La requête a été portée devant le tribunal administratif par six personnes dont Jean Eurisouké et Jacques Thy, ex sénateurs coutumiers Paicî-Cémuhi. Selon eux, la désignation de Clément Grochain, actuel président du sénat, et Gustave Wakaceou s’est faite sans respect de la procédure : la date de convocation des membres de l’assemblée générale et les sénateurs remplacés qui n’ont pas été prévenus de cette réunion. 
 

Pas de consensus

Ils soutiennent  également  que la désignation des sénateurs coutumiers de l’aire Paicî-Cémuhi et leur remplacement en cours de mandat doit résulter d’un consensus. Consensus jamais atteint selon les requérants. Une non-représentation des districts est mise en avant. Contacté, le président du conseil coutumier Paicî-Cémuhi, Richard Poarairiwa, explique que le règlement intérieur comme les règles coutumières ont  été respectés. 
 

Annulation

Sans éléments de preuves, le tribunal a annulé l’arrêté de désignation au sénat coutumier de Gustave Wakaceou et de Clément Grochain. Conséquence, le conseil coutumier de l’aire Paicî-Cémuhi doit de nouveau se réunir pour désigner ses deux représentants au sénat coutumier. 
A noter que dans un autre dossier, le tribunal administratif a rejeté la  demande d’annulation de la nomination des deux sénateurs coutumiers Ajië Aro.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play