Triple séance au Congrès

politique
Séance des questions au gouvernement, au Congrès le mardi 28 août 2018.
Séance des questions au gouvernement, au Congrès le mardi 28 août. ©NC la 1ère / José Solia
Semaine chargée, au Congrès de la Nouvelle-Calédonie. Après les questions au gouvernement mardi après-midi, les élus avaient à leur menu cinq projets de loi du pays et quatre projets de délibération. Dont le plan de santé Do Kamo et la carte senior.
[MISE A JOUR DE MERCREDI SOIR] 

La très attendue carte senior est sur les rails. Le projet de délibération qui va permettre sa création a été adopté à l'unanimité, ce mercredi soir au Congrès. Le but est de redonner du pouvoir d'achat aux retraités calédoniens. Gratuite et valable cinq ans, cette carte doit offrir des tarifs préférentiels aux personnes âgées d'au moins soixante ans. Elle sera effective à partir de fin novembre. 
 

Opposition autour du plan Do Kamo

Les choses n'ont pas été aussi simples pour le gros morceau que constitue le plan de santé Do Kamo. Le projet de délibération cadre sur son application est passé, grâce aux 32 voix conjuguées de Calédonie Ensemble et des indépendantistes. Texte qui concerne l'organisation, la gouvernance, le pilotage et la régulation du système de protection sociale et de santé. Mais le groupe Les Républicains Rassemblement-MPC et celui des Républicains calédoniens s'y sont opposés, soit treize voix contre.
 

Motion préjudicielle et question préalable

Les Républicains calédoniens ont même déposé une motion préjudicielle, tandis que les élus LR Rassemblement-MPC ont posé une question préalable de façon à surseoir l'examen du texte. L'une et l'autre ont été rejetées. 
 

Plan de santé: motion préjudicielle des Républicains calédoniens by Nouvelle-Calédonie La première on Scribd

 Le reportage de Clarisse Watué 

Foncier agricole

Le matin, les débats avaient été au contraire plutôt calmes pour modifier les régimes spéciaux des droits d'enregistrement en faveur de l’agriculture. L’objectif de ce texte est de préserver le foncier agricole, en diminuant par exemple ces frais d’enregistrement aujourd’hui très coûteux.
 

Incitation fiscale à sécuriser les commerces

Un autre texte adopté visait à mieux sécuriser les magasins de détail. Comment? En accordant une réduction d’impôt pour l’achat d’équipements de sécurité. La mesure s'adresse aux commerçants qui vendent de l’alcool et du tabac au regard de l'augmentation, en début d’année, des actes de cambriolages.
Les explications de Dave Wahéo-Hnasson et Christian Favennec.
©nouvellecaledonie
 

Le gouvernement a été auditionné

Mardi après-midi déjà, les élus du boulevard Vauban avaient Congrès. Les membres du gouvernement Germain ont répondu aux questions orales posées par les groupes politiques sur toutes sortes de sujets: le déficit du Ruamm, l’école calédonienne et notamment les difficultés de l’enseignement protestant, les mineurs délinquants, mais aussi le service civique, le projet de centrale électrique au gaz ou les dysfonctionnements au Médipôle. Un exercice très encadré, qui a duré une bonne heure.
Le reportage radio de Clarisse Watue.