nouvelle calédonie
info locale

Trois types de frais bancaires vont baisser de 25%

banque
Banques. Tarifs bancaires
©NC1ere
A l’issue de négociations avec les banques qui n’ont pas abouti, le Haut-Commissaire a décidé de fixer par arrêté, une baisse de 25% des frais de tenue de compte, des frais « abonnement internet », et des frais de mise en place d’une autorisation de prélèvement.
Ces trois tarifs se verront donc appliquer pour chacun, en 2017, une baisse de 25 % par rapport à leur niveau de 2016. Cette mesure aura pour effet d’aligner les frais de tenue de compte sur ceux de la métropole. Dans le cadre de cet arrêté, le Haut-Commissaire a également décidé de réaffirmer la gratuité du retrait d’espèces au guichet de l’agence du titulaire de compte.
 
Le code monétaire et financier prévoit des négociations annuelles entre le Haut-Commissaire, les banques et l’OPT. L’objectif : arriver à un accord de modération des prix des services bancaires aux particuliers. Ces négociations entreprises en 2014 devaient diminuer de 50 %, l’écart avec la métropole d’un panier composé de quatre tarifs de base : frais de tenue de compte ; abonnement internet ; carte retrait à débit différé ; commissions d’intervention. L’effort demandé aux banques sur ces quatre tarifs depuis 2014 a été mis en oeuvre. Les chiffres de l’observatoire de l’IEOM ont d’ailleurs fait ressortir que la plupart des tarifs sont désormais égaux ou inférieurs à ceux de métropole.
 
Restaient les frais de tenue de compte - environ 1,6 fois plus coûteux qu’en métropole malgré les baisses déjà concédées, des frais « abonnement internet » -15 fois supérieurs, et des frais de mise en place d’une autorisation de prélèvement - plus de 30 fois supérieurs. Au travers de cet arrêté, ils sont désormais aux aussi, alignés…
 
 
Publicité