Trop de poussières fines dans l'air à Montravel

santé
Cette fois, l’alerte orange concerne Montravel. Dans le petit quartier de Nouméa, signale ScalAir, l’association relève depuis jeudi une hausse des niveaux de poussières fines en suspension dans l’air. A 11 heures ce vendredi, le seuil d’information et de recommandation a été dépassé en ce qui concerne les habitants les plus sensibles : la moyenne calculée sur 24 heures glissantes s’élève à 50 microgrammes par mètre cube.
 

Alerte aux PM10

Comme pour le dioxyde de soufre à la Vallée-du-Tir, les vents de secteur ouest d’hier ont aidé à orienter les polluants vers Montravel. Et les vents très faibles du jour ne favorisent pas la dispersion de ces poussières appelées PM10, qui sont provoquées par la combustion de matières fossiles, les gaz d’échappement des véhicules ou certaines activités industrielles.

Bulletin de Scal'Air sur Montravel