nouvelle calédonie
info locale

Trophées bleus 2019 : deux collèges et une association voient leur projet plébiscité

environnement
Trophées bleus, lauréats 2019
Photo de groupe des trois principaux lauréats, samedi, à Nouméa. ©Trophées bleus
La finale des trophées bleus 2019 faisait partie du programme, samedi, à l’IRD où était lancée la Fête de la science. Trois projets destinés à préserver l’environnement marin en Nouvelle-Calédonie reçoivent 300 000 F chacun. Six autres bénéficient d'un coup de pouce financier. 
A l’échelle de la Calédonie, plus d’une trentaine de candidats concouraient cette année aux trophées bleus. Et samedi, alors que la Fête de la science était lancée à Nouméa, trois d’entre eux ont été primés à hauteur de 300 000 F chacun. Des lauréats plébiscités par un jury, mais aussi par le public qui pouvait voter via la page Facebook «J’aime les Réserves XXL»
 
Trophées bleus 201ç, lauréat Sud, collège de La Conception
©Trophées bleus
 

«Plastikiller» gagne pour le Sud

Le collège catholique de La Conception, au Mont-Dore, a retenu l’attention par son projet «Plastikiller» en faveur des tortues marines et du ramassage des déchets plastiques. C’est la cinquième C qui l’a développé, sous l’impulsion de leur professeure de physique-chimie Chloé Martias. Première action : un prochain séjour de quatre jours à Poé pour observer les sites de ponte, et ainsi réfléchir au meilleur moyen de les sécuriser.
 
Trophées bleus 2019, lauréat Nord, collège public de Canala
©Trophées bleus
 

Au Nord, «chava ùdu rè îrî»

Le projet monté par le collège public de Canala signifie «protégeons notre garde-manger», et emporte les adhésions à l’échelle du Nord. Il s’agit de sensibiliser les élèves au tri des déchets recyclables, sachant que les mangroves de la commune sont les seules à rassembler les cinq espèces de palétuvier Rhizophora caractéristiques du pays. A court-terme, il est question d’équiper l’établissement et l’internat en poubelles de tri, et de commencer  à créer des panneaux pour la mangrove, en langue et en français. 
 
Trophées bleus 2019, lauréat îles, Kirikitr Hniminag
©Trophées bleus
 

Dans les îles, la sauvegarde des tortues de Mou

L’association Kirikitr Hniminag a été plébiscitée au niveau des Loyauté. Elle défendait un projet axé sur la connaissance et la préservation des tortues marines présentes à Mou, Lifou. L’enveloppe décernée via les trophées bleus devrait permettre d’acheter de quoi nettoyer les fonds marins : palmes, masques, tubas et carburant pour les bateaux. Il est aussi question, là encore, d’un voyage à Bourail. Les jeune impliqués pourraient alors être formés par l’association Bwärä Tortues marines. 
 

Neuf finalistes en tout

Si trois projets reçoivent 300 000 F chacun, les six autres retenus durant les demi-finales obtiennent également une aide financière, de 175 000F. Soit un total d’1,95 million. Ce concours est porté par le programme «Héritage des océans» de l’ONG Pew et la fondation Bertarelli. Après des demi-finales dans chaque province, les lauréats ont reçu leur prix dans l’enceinte de l’IRD où se tenait un village des sciences.
 
Sur quels critères ?
 Les projets devaient respecter au moins un de ces objectifs :
- contribuer à préserver les écosystèmes et/ou les ressources marines ;
- contribuer à valoriser le développement durable «bleu» ;
- sensibiliser le plus grand nombre à la protection de l’environnement marin et à la préservation de sa biodiversité. 
  
Publicité