Un tweet de Donald Trump sur le coût du F35 inquiète l’Australie

monde
Australie : le coût du F-35
F-35 Lightning II, également connu sous le nom de Joint Strike Fighter (JSF) - mars 2010 ©REUTERS / Lockheed Martin Corp / Document distribué
L’Australie risque de perdre des emplois et plusieurs millions de dollars en contrats, si le nouveau président américain tient sa promesse suit sa dernière suggestion de politique de défense.
Les avions de chasse F35 coûtent trop cher selon le président américain qui menace d’arrêter le programme de fabrication. Et cela inquiète l’Australie.  Donald Trump l’a dit dans un tweet, il compte bien faire économiser des milliards de dollars à la défense de son pays, quand il prendra ses fonctions et deviendra le commandant en chef de l’armée américaine, le 20 janvier prochain.


 

Coût d'un appareil : 100 millions dollars/pièce

Le fabriquant des avions de chasse est l'industriel américain Lockheed Martin. Et chaque appareil coûte 100 millions dollars la pièce. Depuis le fameux tweet, le prix des actions de Lockheed Martin a chuté de 2.5 %.

Des sous-traitants aussi pénalisés
Mais il n’est pas le seul à avoir fait les frais des dernières suggestions de Donald Trump, des dizaines d’industries australiennes ont des contrats avec Lockheed Martin mais aussi beaucoup d’autres sous-traitants, comme l’explique Andrew Davies, le directeur du programme de défense et de stratégie au sein de l’Institut australien de politique stratégique.
 

si le programme était annulé, cela aurait clairement un impact sur les revenus et les emplois en Australie

"Cela a un impact direct, affirme -t’il, parce que cela implique une perte de travail qui peut se chiffrer à des centaines de milliers de dollars. On parle de construction de pièces. Et ces pièces seraient fabriquées ici en Australie. Donc si le nombre de commandes diminue radicalement ou dans le pire des cas, si le programme était annulé, cela aurait clairement un impact sur les revenus et les emplois en Australie. Si je me souviens bien, je dirais que les contrats pour le pays représentent 400 millions dollars, avec la possibilité d’en avoir beaucoup plus quand la production sera lancée. Donc au final, on parlerait d’environ deux milliards de dollars. " 
 
L’Australie a déjà commandé 14 avions auxquels s’ajouteront bientôt 58 autres. Le budget consacré à ce dernier achat s’élève à 12 milliards de dollars, auxquels il faut ajouter des coûts liés à l’entretiens des appareils.
Selon Andrew Davies, les critiques de Trump sur les F-35 « auraient été très justifiées il y a cinq ans » mais actuellement le programme se porte bien. Il estime que les problèmes de logiciel « bien que n’étant pas complètement résolus, sont néanmoins sous contrôle ».
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live