nouvelle calédonie
info locale

U17 : l'élan de Drehu

sportncla1ère
Bernard Iwa déborde sur son côté gauche à Hnassé.
Bernard Iwa déborde sur son côté gauche à Hnassé. ©Martin Charmasson
La sélection des moins de 17 ans a disputé son dernier match de préparation au Mondial à Lifou (6-0). Une étape finale symbolique, sur une île dont sont originaires la plupart des joueurs de l'équipe et des membres du staff technique. Idéal pour le plein de confiance.

Hnassé, dernier arrêt !


Ils sont allés jouer dans le Nord, au stade Yoshida de Koné. On les a vu fouler la pelouse du stade Numa Daly contre Lössi, ou celle de Boéwa pour se mesurer à Magenta. Il ne restait plus que les Îles pour accueillir la première génération de footballeurs cagous à s'être qualifiée pour un Mondial. Lifou s'imposait d'elle-même. Sur les 21 sélectionnés à la Coupe du Monde, 16 sont originaires de Drehu.
Les U17 à Wanaham.
Les U17 à Wanaham. ©Martin Charmasson
Le latéral Bernard Iwa (à gauche) reçoit le geste.
Le latéral Bernard Iwa (à gauche) reçoit le geste. ©Martin Charmasson

Dans l'encadrement, l'entraîneur principal Dominique Wacalie est né à Hnacaöm, où il a grandi aux côtés du préparateur physique, Julien Condomy. Le coach adjoint, Léon Waitronyie, est lui aussi un enfant de Drehu. Une fierté pour le comité provincial de football des îles Loyautés qui souhaitait mettre en avant ses graines de champions. Après un geste coutumier à la descente de l'avion à Wanaham, la délégation s'est rendue à la base nautique de Wé pour un nouveau geste et le repas.
Repas d'accueil des U17 sur la plage de Chateaubriand.
Repas d'accueil des U17 sur la plage de Chateaubriand. ©Martin Charmasson

Emotion pour les familles


Aux quatre coins de Lifou, un immense sentiment de fierté flotte dans les airs en ce samedi. Sur la plage de Chateaubriand, la mère de Paul Wananije, Jacqueline, affiche un grand sourire. A quelques mètres d'elle, son fils est en train de déguster les plats préparés par les mamans en l'honneur des futurs mondialistes. Elle évoque "son travail, ses sacrifices" pour faire partie de ce groupe.

A ses côtés, Olivia rappelle que "ces enfants ont commencé petits, ici à Lifou. Ce sont des enfants des îles, alors on vient les voir. J'espère qu'ils iront loin. ils jouent bien, et on est fier d'eux". Alors qu'elle retire ses lunettes, on découvre ses larmes au bord des yeux.
Jacqueline (en robe mission), la mère de Paul Wananije, fier de son fils.
Jacqueline (en robe mission), la mère de Paul Wananije, fier de son fils. ©M.C

La jeunesse en avant 


Samedi après-midi, les joueurs de 10 à 12 ans des centres communaux de football de Lifou et d'Ouvéa étaient à l'honneur, avant leurs aînés. Ils participaient au tournoi annuel organisé au stade de Hnassé. Un moment d'échange et de partage, et un clin d'oeil aux U17. "Dans la sélection qui partira en Inde, ils sont 11 à être passés par les centres communaux" souligne Léon Waitronyie, qui est aussi éducateur provincial. "En 2013, on a ouvert un pôle d'excellence. On regroupe sur les vacances scolaires les meilleurs éléments de ces différents centres. Le but, c'est de les amener à terme jusqu'à la sélection sénior A"
Un jeune (en rouge) du centre provincial Iles d'entraînement football à Hnassé.
Un jeune (en rouge) du centre provincial Iles d'entraînement football à Hnassé. ©M.C

6-0 pour terminer !


Sur les coups de 17 heures, le public s'est amassé dans l'enceinte de Hnassé, dans les tribunes, le long des barrières, ou un peu plus loin dans la nature. Le dernier match de la sélection des moins de 17 ans va commencer. Des enfants du centre provincial îles d'entraînement football pénètrent d'abord sur la pelouse, étirant un drapeau à l'effigie de la structure à laquelle ils appartiennent. Le protocole d'entrée sur la pelouse ressemble à celui des compétitions FIFA. Musique, entrée des joueurs, photos d'équipes, tout y est. 
Le protocole d'avant-match des U17.
Le protocole d'avant-match des U17. ©M.Charmasson
Le public est venu en nombre.
Le public est venu en nombre. ©M.C
Jules Omeï rentre sur la pelouse de Hnassé.
Jules Omeï rentre sur la pelouse de Hnassé. ©M.C

 

Concentrés sur l'objectif


Gonflé à bloc, le 11 titulaire qui se présente pour le match a des airs d'armée prête au combat. Pas de sourire dans les rangs. Il ne s'agit pas d'amuser la galerie devant la famille et les amis. Les joueurs ont déjà la tête au mondial et pensent avant tout au respect des consignes (Debout de gauche à droite : Wadenges, Wanesse, Iwa, Jeno, Kecine. Accroupis de gauche à droite : Wananije, Bako, Luewadia, Wahiobe, Omeï, Thahnaena).
Le 11 titulaire des U17 face à la sélection des îles à Lifou.
Le 11 titulaire des U17 face à la sélection des îles à Lifou. ©M.Charmasson
L'impression se confirme rapidement sur le terrain. L'équipe impose un pressing haut, jaillit dans les pieds adverses, pratique un jeu direct en une ou deux touches de balle. A la pause, l'écart est déjà fait : 3-0. La seconde période, marquée par l'entrée du milieu Cyril Nyipie, est encore plus aboutie. Testé ces trois dernières semaines par le Stade Rennais (Ligue 1), il renforce encore la qualité de jeu. Auteur d'un joli but en lob et de passes lumineuses, il n'aura pas tardé à retrouver ses marques en sélection. Prometteur pour la suite.
Cyril Nyipie est rentré en cours de jeu (assis, 2e en partant de la droite)
Cyril Nyipie est rentré en cours de jeu (assis, 2e en partant de la droite) ©M.C
Le troisième but de la partie après une frappe croisée.
Le troisième but de la partie après une frappe croisée. ©M.C
Pierre Bako évite le gardien pour scorer le 6e but !
Pierre Bako évite le gardien pour scorer le 6e but ! ©M.C


La fin de 6 mois de préparation


Au coup de sifflet final, joueurs et encadrants ont pris le temps de mesurer le chemin parcouru depuis le mois d'avril et la prise en main de la sélection par Dominique Wacalie. Tous les acteurs partagent le sentiment d'une progression très importante. C'est le cas du défenseur axial, Cameron Wadenges :

David Baltase a renforcé le staff technique cagou depuis le stage en Australie. Entraîneur adjoint de Dominique Wacalie, il livre son point de vue sur le dernier mois de préparation :

Publicité