nouvelle calédonie
info locale

L'UC a analysé le Comité des signataires et se projette

comité des signataires
Union Calédonienne tient son comité directeur à Hienghène
Dans la foulée du comité directeur tenu samedi à Moindou, l’Union calédonienne a posé sur le papier une réaction officielle au Comité des signataires. Le parti indépendantiste préparait son cinquantième congrès, début novembre à Ouvéa. Et une année 2020 d'échéances à aborder d'une seule voix.

Corps électoral

Le communiqué, diffusé aujourd'hui, est signé du secrétaire général Pierre Chanel Tein Tutugoro. Suite au Comité des signataures, l’UC y «constate avec satisfaction qu’aucune modification de la loi organique ne sera nécessaire, ce qui signifie que le corps électoral restera le même que pour la première consultation et que seules les personnes correspondant aux critères de l’article 218 pourront participer au vote».
 

Organisation de la consultation

Par ailleurs, le mouvement indépendantiste «prend acte du fait que le Premier ministre a insisté sur le caractère irréprochable que devra revêtir l’organisation de la prochaine consultation. L’Union calédonienne sera vigilante pour que certaines modalités techniques du vote soient vraiment améliorées, particulièrement en ce qui concerne les procurations et l’intervention de la commission de contrôle
 

Date du référendum

«Dans l'ensemble, on est satisfaits», disait déjà son président ce week-end, sur notre antenne, en revenant notamment sur les dates proposées pour le référendum - ou le 30 août ou le 6 septembre 2020.
Daniel Goa au téléphone d'Alix Madec :

Comité directeur de l'UC, Daniel Goa 1

 

Demande d'audit à l'ONU

Dans son communiqué, l'UC «constate aussi que sa demande d’audit auprès de l’ONU, pour évaluer le processus de décolonisation de notre pays, progresse». Et elle «prend acte, avec une vraie satisfaction, que les représentants de l’Etat ont acté le principe de réunions bilatérales pour poser les bases de l’évolution du pays».
 

Cinquantième congrès, puis 2020

Ce comité directeur servait à préparer rien de moins que le cinquantième congrès du parti, qui se tiendra début novembre à Ouvéa. En ligne de mire : les municipales de mars 2020 et le référendum suivant, pour lequels la voix du mouvement doit encore s'unifier, selon Daniel Goa. 
Ecoutez-le au téléphone d'Alix Madec : 

Comité directeur UC, Daniel Goa 2

 

Communiqué de l'UC après son comité directeur by Françoise Tromeur on Scribd

Publicité