La mixité sociale au cœur du chantier du FSH face à la plage de Magenta

btp
le chantier vert du FSH devant la plage de magenta
©Claude Lindor

Le Fonds social de l'habitat a débuté la construction de deux résidences pour accueillir d'ici à deux ans une centaine de familles aux revenus modestes.

Elles s'appelleront Albizia et Samanéa. Ces deux résidences sont actuellement en cours de construction face à la plage de Magenta à Nouméa, sur l'emplacement de l'ancienne université. Avec comme objectif, plus de mixité sociale en accueillant une centaine de familles aux revenus modestes.

Le Fonds social de l'habitat (FSH) avait acheté le foncier en 2017. Après six mois de travaux de démolition et de désamiantage, la construction des deux résidences a pu enfin commencer. Deux programmes seront disponibles : un "confort", c'est-à-dire avec des loyers qui suivent les lois du marché, et le second proposera des loyers plus modérés avec des F2, F3 et F4. Sans oublier une surface commerciale de 800 m2. Objectif pour le FSH : jouer la carte de la qualité des matériaux et de la mixité sociale dans le cadre splendide de la plage de Magenta.

Livraison prévue en 2023

Etienne Vélut, le directeur technique du FSH, souhaite tout simplement répondre à la demande des familles les plus modestes avec des logements aidés.

Nous voulons intégrer aussi les ayants-droits qui recherchent un logement locatif qui dépasse les plafonds de revenus prévus pour le logement aidé.

Etienne Vélut directeur technique du FSH

Ce chantier respecte les nouvelles normes environnementales, utilisation de matériaux non polluants, récupération des hydrocarbures sur place... Un chantier "vert" qui durera au moins deux ans.

Le montant total des travaux est estimé à 3,4 milliards de francs CFP. Une véritable bouffée d'oxygène pour le secteur du BTP, qui traverse une passe difficile. Les loyers s'échelonneront de 45 000 francs CFP pour un F2, à 100 000 francs CFP pour un F4. Des logements accessibles à tous les ayant-droits du Fond social de l'habitat.