Aider pendant la crise : un mode d'emploi pour orienter les bonnes volontés

coronavirus
Le point presse coronavirus du 17 avril 2020
Le point presse coronavirus du 17 avril. ©Erik Dufour / NC la 1ere
Les propositions de bénévolat, des précisions sur le cadre du confinement adapté, et surtout sur le retour en classe, notamment en province Sud : compte-rendu du point quotidien sur la crise présenté par le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie.
[MISE A JOUR AVEC PRECISIONS]

Alors que la Calédonie s’apprête à sortir du confinement, une «plate-forme solidaire» se met en place entre le gouvernement et la délégation locale de la Croix-Rouge. Un dispositif prévu pour orienter les Calédoniennes et Calédoniennes qui offrent leurs services de bénévole durant cette crise. «Nous avons travaillé avec les équipes de la Croix-Rouge pour offrir une assistance aux personnes qui voulaient s'engager», expliquait Christopher Gygès lors du point presse quotidien.
 

L'esprit #Jeveuxaider

Vous souhaitez donner la main auprès des plus vulnérables ou dans les centres de confinement? Vous pouvez remplir un formulaire en ligne à cette adresse, qui sera envoyé à l’antenne de la Croix-Rouge. Il est aussi possible d'envoyer son profil et ses disponibilités à croixrouge.nc.covid19@gmail.com, ou d'appeler le 27 21 76. Une mise en relation dans l’esprit du #Jeveuxaider métropolitain. 
 

Sortie de réanimation

Sur le plan purement sanitaire, en fin de journée, on relevait 103 tests de dépistage au Covid-19, touts négatifs. Trois personnes toujours au Médipôle dont une bonne nouvelle : le patient qui était en réanimation «est désormais sorti de ce service». Au total, 18 cas confirmés de Covid-19 ont été dépistés en Nouvelle-Calédonie depuis le 18 mars, il y a un mois. 
 

Ce qui va rester fermé

Après les grandes annonces de la veille, sur la sortie progressive du confinement à partir de lundi, le rendez-vous du jour était l’occasion de précisions. Toutes les activités de commerce et de service sont considérées comme pouvant rouvrir à partir de lundi 20 avril, a répété Christopher Gygès. «Les activités qui doivent rester fermées sont les musées et établissements culturels, les débits de boisson à consommer sur place (bars et discothèques), les nakamals, les salles de jeu "casino bingo", les salles de spectacle - cinéma.»
 

Questions scolaires

Surtout, l’organisation de la rentrée suscite de nombreuses questions. D’où la présence d’Isabelle Champmoreau, membre du gouvernement en charge de l’enseignement. Elle était accompagnée de Gil Brial, vice-président de la province Sud en charge de ces questions scolaires. 
 

Les réponses ?

Que oui, le principe de continuité pédagogique est maintenu. Que des protocoles seront mis à disposition des établissements et des personnels, à la fois pour entretenir les locaux et se conformer aux exigences sanitaires. Que non, l’absence ne sera pas sanctionnée pendant les deux semaines de scolarité en confinement adapté. Quant aux masques, il y en aura «à la disposition des enseignants et des personnels éducatifs qui souhaitent en porter, assure l’exécutif calédonien. Le port du masque est autorisé pour les élèves (sur fourniture des parents), mais non obligatoire.»