nouvelle calédonie
info locale

Un drône maritime à Nouméa: une première et des opportunités pour les scientifiques!

mer
Drône maritime
©Robert Tamanogi
Après une mission de 3 semaines sur Lifou, le drône maritime d'Assystem est rentré sur Nouméa.
Une première en Nouvelle Calédonie et un engin qui pourrait être utile aux recherches scientifiques en Nouvelle Calédonie.

"Un engin un peu particulier dans nos eaux"

Hier après midi,les calédoniens ont pu observer "un drôle d'engin" dans la petite rade de Nouméa.
Après 3 semaines passées en mer, le drône maritime d'Assystem est rentré de Lifou après avoir effectué quelques 1000 km en pleine mer.
Pas de dégâts matériels mais un peu de retard sur le programme initial. La tranche Nouméa-Drehu s'est faite en 2 semaines, le double de ce qui était prévu.
En cause: la météorologie et les courants peu favorables à sa bonne progression. 
Drône maritime
©Robert Tamanogi

Sorti de l'eau: le drône impressionne le public

D'une longueur de 3 m et d'un poids de 150 kg, le drône est commandé à distance par sattelite et par internet.
Sur sa coque: des capteurs solaires permettent une autonomie énergétique et alimentent les moteurs. 
En-dessous: un module avec hélices, il s'agit du seul mode de propulsion.
Ce prototype possède:
-une antenne météo pour récolter des données sur la vitesse du vent et sur la houle;
-un hydrophone pour enregister le son des baleines.
D'autres outils scientifiques peuvent être rajoutés en fonction des besoins et des demandes.

Ce drône maritime est capable de traverser le Pacifique en 9 mois, les scientifiques calédoniens pourraient bien utiliser un tel outil.
Aujourd'hui, les premières données devraient être analysées par Assystem. 
En cette période de reproduction des baleines, le chant des cétacés enregistrés entre Nouméa et Lifou pourraient s'avérer très intéressant!


Vous pouvez retrouver ce reportage sur France TV Pluzz (journal télévisé du 17 août, présenté par Gwen Quemener)    
 
      
 
Publicité