Un titre de séjour «accord de retrait» pour les Britanniques de Calédonie

europe
Centre administratif du haut-commissariat, Nouméa, plaque
La question est centralisée par le bureau des étrangers situé au centre administratif du haussariat. ©NC la 1ere

Brexit oblige, et après une période de transition, de nouvelles dispositions se profilent pour l’entrée et le séjour des ressortissants britanniques en Nouvelle-Calédonie.

Vous êtes ressortissant britannique et vous résidez en Nouvelle-Calédonie ? «En application de l’accord de retrait du Royaume-Uni de l’Union européenne», le haut-commissariat signale qu’à partir du 1er octobre, il vous faudra un titre de séjour portant la mention «accord de retrait». Ou un titre de séjour classique, de droit commun, si vous avez mis le pied sur le Caillou depuis le 1er janvier 2021. 

Durée de résidence

Concernant ce titre «accord de retrait», les personnes justifiant de plus de cinq ans de résidence sur le territoire français auront accès à une carte de résident valable vingt ans. Pour les personnes justifiant moins de cinq ans de présence, il sera valable cinq ans. 

Demande

Le document, délivré gratuitement, peut être sollicité dès maintenant, mais avant le 30 juin. Les formulaires de demande sont disponibles :

  • en téléchargement sur le site internet du haussariat;
  • à l’accueil du centre administratif, à Nouméa au 9 bis, rue de la République;
  • auprès des subdivisions de Koné, La Foa et Lifou. 

Anciens titres

Les titres portant la mention «Union européenne» qui ont été obtenus avant la fin de la période transitoire continueront à être valables jusqu'au 1er octobre 2021. Mais au-delà, ils perdront leur validité.

Pour plus de précisions, appeler le bureau des étrangers, au 23 03 29 ; écrire un message électronique à  etrangers@nouvelle-caledonie.gouv.fr ; ou cliquer ici

Les Outre-mer en continu
Accéder au live