Un véliplanchiste secouru grâce à son système de localisation

faits divers
SNSM secours Mer
Le sauvetage a eu lieu dans la nuit de samedi à dimanche. ©Alix Madec / NC la 1ère
Un véliplanchiste a été secouru hier à l’extérieur du lagon, du côté de la passe de Dumbéa. L’homme a donné l’alerte aux alentours de 18h30 grâce à un équipement individuel, qui permet d’émettre un message par satellite. Les services de la SNSM ont rapidement pu connaître sa position précise et le secourir. Il a été retrouvé sain et sauf.

L’alerte a été donnée par le véliplanchiste lui-même, aux alentours de 18h30. Alors qu’il se trouvait à 2 milles nautiques, soit 3,7 km, au large de Nouméa à l’extérieur du récif Aboré, du côté de la passe de Dumbéa. "C'est une personne aguerrie qui a du matériel, entre autre cette balise, des feux de détresse à main et de l'eau. On l'a retrouvé avec des crampes importantes et il ne pouvait plus tenir sa voile. Donc il s'est posé sur sa planche et s'est laissé dériver en activant sa balise. On a pu appareiller immédiatement avec une position GPS donnée par le MRCC", détaille Philippe Boudet, patron de la station SNSM de Nouméa.

Une balise individuelle

Une intervention rapide, car l’homme de 50 ans était muni d’une balise individuelle. Elle permet d’envoyer un message de détresse par satellite, pour connaître sa position précise. "Ça marche par satellite et ça retransmet une position GPS qui est réactivée régulièrement, ça permet de situer tout de suite la personne. On n'a pas mis plus de 10 ou 15 minutes à la retrouver."   

Philippe Boudet, patron de la station SNSM de Nouméa

En 2020, la SNSM a réalisé 70 interventions en mer sur le territoire. Neuf personnes sont décédées dans des incidents maritimes ou activités de loisirs nautiques et quatre personnes ont disparu en mer.

Le reportage de Karine Arroyo et Cédric Michaut :

©nouvellecaledonie