Un vide-grenier solidaire à l’hippodrome de Nouméa

solidarité
Hippodrome 19 juin 2021
©Stephanie Chenais / Nc la 1ere

La solidarité était à l’honneur ce samedi du côté de l’hippodrome de Nouméa, avec un vide-grenier chapeauté par le club Rotary Nouméa, Ducos et Boulari. La recette récoltée permettra de soutenir deux causes : l’autisme et la maladie d’Alzheimer. 

Quatre-vingt exposants étaient présents à l’hippodrome de Nouméa ce samedi, dès 6h30 du matin. Objectif : récolter des fonds, pour soutenir deux causes : l’autisme et la maladie d’Alzheimer. 

Enveloppe sensorielle apaisante

Un vide-grenier solidaire qui permet de donner du souffle à l’Isa, l’institut spécialisé de l’autisme basé à Boulari. Environ 25 enfants y sont accompagnés par le personnel. "Le fonctionnement est assuré par les organismes et notamment la Cafat, mais au niveau des loisirs que l’on souhaite développer, on a des difficultés", lance Annie Beustes, présidente de l’ISA.

L’occasion de développer des salles de motricité "Snoezelen" onéreuses, mais très utiles pour apaiser les patients autistes, ou atteints de la maladie d’Alzheimer. "C’est une salle de stimulation multi-sensorielle. L’objectif, c’est de créer une enveloppe sensorielle qui soit apaisante. Quand la communication verbale devient difficile, on se recentre sur les sens", précise Lucie Bourdin, psychomotricienne de l’unité Alzheimer du CHS Albert-Bousquet.

Lucie Bourdin, psychomotricienne de l’unité Alzheimer du CHS 

 

Un vide-grenier solidaire pendant lequel les dons pouvaient être faits sur place. Cette année, le Rotary a déjà remis deux chèques de 500 000 francs, à chacunes des deux structures.