Black Friday et Noël : une bouffée d'oxygène pour les commerçants

commerce
Black friday 2020, Nouméa
©Alix Madec / NC la 1ere
Après des semaines bien difficiles pour les commerçants, se profilent le Black Friday et la période de Noël. Si les situations sont différentes en fonction des secteurs d’activité, pas d’inquiétude, il devrait y avoir assez stock pour les fêtes de fin d’année.

Un premier, puis un deuxième confinement, une période de soldes raccourcie avec 4 semaines de fermeture, sans compter les week-ends confinés... L’année a été difficile, pour les commerçants sur le Caillou. Les prochaines semaines seront donc essentielles, avec des événements majeurs comme le Black Friday qui débute ce vendredi et les fêtes de fin d’années. 

Liquider les stocks 

Une période très attendue par les professionnels de la vente comme Frédéric, responsable d’une boutique à Koné. "On était fermés pendant le confinement, c’est tombé en pleine période de soldes du mois de septembre, donc ça nous permet de se rattraper pendant les trois jours. Et de liquider le stock que l’on a pas pu liquider au mois de septembre", explique le commerçant. 

Offres intéressantes

Aujourd’hui les Calédoniens sont aussi amateurs d’achats en ligne. La plateforme Shop.nc qui réunit près de 185 sociétés et vendeurs calédoniens va jouer le jeu du Black Friday dès vendredi.

Les offres seront intéressantes, mais peut-être un peu plus limitées que d’habitude précise Romain, gérant de la société. "Comme toutes les années c’est important, parce que le black friday c’est le coup de démarrage pour Noël. Les stocks risquent d’être limités quoi qu’il en soit, du fait des problèmes de fret d’approvisionnement. Mais en général, tous les ans, ça fonctionne très bien". Autrement dit, il faudra être rapide.

Certains anticipent

Prévoyant ou craignant les retard de fret, certains Calédoniens ont d’ailleurs déjà commencé leurs achats de Noël. "On voit déjà qu’on a une nette accélération au niveau des commandes", poursuit le responsable de la plateforme d’achat en ligne.

"Certains ont déjà anticipé depuis 15 jours de faire leurs achats de Noël. On le voit par rapport aux typologies de commandes, et par rapport au fait que les gens demandent des emballages cadeaux avec des messages mis sur les colis. C’est le moment où les stocks vont fondre", se réjouit le responsable de la plateforme. 

Mais que l’on se rassure, dans l’ensemble il devrait y avoir de quoi garnir le pied du sapin. "Je pense que la fermeture de plus de quatre semaines, en toute logique, a fait que les commerçants ont perdu plus de quatre semaines de ventes, ils sont censés avoir reçu la marchandise pour Noël. Nous par exemple, en décembre, on aura ce qu’il faut", assure Ronan Daly, secrétaire du syndicat des commerçants.

Ronan Daly, secrétaire du syndicat des commerçants

Des achats dans le respect des règles sanitaires

Autre inconnue pour les professionnels : qu’il s’agisse du Black Friday ou des achats de Noël, il faudra respecter une jauge maximale dans les boutiques. Pas question de se bousculer pour faire de bonnes affaires. Reste à savoir si cela aura une incidence concrète sur les chiffres de vente.