Une marche pour sensibiliser à la lutte contre le diabète

diabète
marche contre le diabète
Marcher est une activité bénéfique, en particulier lorsqu'on a des problèmes de santé, comme le diabète ©Carawiane Carawiane / NC la 1ere
Ce dimanche, l'association des diabétiques de Nouvelle-Calédonie et le Lions Club de Nouméa Nautile organisaient une marche au parc de Koutio, pour lutter contre cette pathologie. L'occasion de rappeler les raisons et les conséquences du diabète. Sur le territoire, près de 26 000 sont recensées diabétiques.

Cette marche est une première pour l’association des diabétiques de Nouvelle-Calédonie. Parmi les participants, du personnel soignant mobilisé pour lutter contre la maladie. "On vient participer à la marche pour montrer que c'est facile de faire des activités quand on a des problèmes de santé, pour éviter d'avoir une maladie qui ne se guérit pas " explique Julie Cremades, infirmière à la clinique Kuindo-Magnin. 

Parmi les marcheurs du dimanche, Jacques Cadiou marche pour la bonne cause, accompagné de sa femme. Il témoigne de son quotidien de diabétique depuis 6 ans. "J'ai été amputé du gros orteil gauche, c'est pénible. On m'a trouvé le médicament qu'il me fallait et maintenant, mon diabète est stable mais pendant un moment, il faisait vraiment le zig-zag" confie-t-il.

Plus de 20 000 malades en Calédonie

En parallèle de cette marche de trois kilomètres, les Calédoniens peuvent se faire dépister. En Nouvelle-Calédonie, plus de 20 000 personnes sont diabétiques et "il y en a autant qui sont dans l'ignorance" selon Jean-Philippe Leroux, président de l'association. Mais la majorité n’est pas insulino-dépendante.

Les complications du diabète sont nombreuses, la maladie peut entraîner une cécité, une atteinte des reins ou encore des accidents vasculaires cérébraux.

Le reportage de Natacha Lassauce-Cognard et Carawiane Carawiane.

©nouvellecaledonie