Une semaine pour commencer à réduire ses déchets

environnement
Semaine européenne réduction des déchets  marché ducos
©Laura Schintu
La Semaine européenne de réduction des déchets débutait samedi. En Nouvelle-Calédonie, chaque habitant produit 386 kg de déchets ménagers par an soit un kilo par jour.
 
[MISE A JOUR AVEC INVITE DU JT]

Le constat est sans appel. Au rythme de la production actuelle de déchets en Nouvelle-Calédonie, le centre d’enfouissement de Gadji sera saturé dès 2027.

En province Sud, seuls 6% des déchets sont recyclés, les 94% restant étant enfouis. Pourtant, une étude récente sur le contenu des poubelles domestiques et professionnelles montre que la plupart des déchets pourraient être triés et réutilisés.
 
enfouissement gadji semaine réduction déchets
©NC la 1ere
 

Coûts de traitement importants

La Semaine européenne de réduction des déchets qui débute ce samedi prend donc tout son sens, notamment pour les collectivités qui supportent le coût de la gestion de ces déchets.
 

10% du contenu de nos poubelles relève en effet du gaspillage alimentaire

Source : Ademe



Selon une récente étude sur le contenu des poubelles domestiques et professionnelles, la plupart des déchets pourraient pourtant être triés et réutilisés.

« Il y a notamment un tiers de nos déchets qui sont composés de déchets verts et dits "fermenticibles" que l’on peut tout à fait composter chez soi dans son jardin ou dans des plateformes de compostage partagées, explique Elise Tilly, chargée de mission environnement à l’Ademe. Il y a aussi dans nos poubelles une part importante de déchets recyclables, type papier, carton, canettes ou encore textiles. » L’enjeu est donc de produire moins de déchets mais aussi de trier et de valoriser davantage.

Un effort doit également être fourni au niveau des comportements individuels : 10% du contenu de nos poubelles relève en effet du gaspillage alimentaire.
 
tri semaine réduction déchets
©NC la 1ere

Six filières de recyclage réglementées existent déjà. D’autres sont en cours d’élaboration. Le gain est double : moins de déchets sont rejetés dans l’environnement, et des emplois sont créés pour permettre leur valorisation.

Chaque année en province Sud la gestion des déchets coûte 2,7 milliards de francs Pacifique. 

Zoom sur le recyclage en province Sud dans ce reportage de Nathalie Rougeau :
 
A Nouméa, la ville se sent particulièrement concernée. Rien que pour la collecte des déchets, elle débourse environ 800 millions de francs. Il faut compter 400 millions de plus pour leur traitement.
 
marché de ducos semaine réduction déchets
©Laura Schintu


La ville a souhaité cette année, outre les ateliers dans les maisons de quartier, mettre l’accent sur les sacs réutilisables. La commune a travaillé avec Mocamana, Artifée ou encore la bande à nounou pour distribuer sur les marchés des sacs réutilisables en jute, en coco, ou mais aussi en voiles de kitesurf recyclées. 
 

Les explications de David Boyer, de la mairie de Nouméa, au micro de Medriko Peteisi


La semaine européenne de réduction des déchets se déroule jusqu’au 29 novembre. 123 actions sont prévues sur l’ensemble du territoire notamment en province Nord et en province Sud. 

Caroline Rantien, la directrice de l'Ademe en Nouvelle-Calédonie au micro de Nathalie Rougeau et Laurent Corsi : 

 Caroline Rantien qui était par ailleurs l'invitée du JT, dimanche :
 
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live