Une Semaine sainte en confinement

religion
Messe des Rameaux confinement
La messe des Rameaux à la Cathédrale de Nouméa sans public pour cause de confinement ©NCla1ère

C’est une Semaine sainte encore une fois particulière qui s’est ouverte ce dimanche pour les Chrétiens de Nouvelle-Calédonie. Confinement oblige, la messe des Rameaux s’est tenue sans public à la cathédrale de Nouméa, mais diffusée à la télé et sur les réseaux sociaux.

« Les rassemblements dans les espaces ou sur la voie publics demeurent momentanément interdits, quelle que soit la raison, professionnelle, familiale, coutumière ou religieuse ». L’annonce du haut-commissaire Laurent Prévost a été faite samedi soir. Elle est limpide. Les églises n’accueilleront personne cette semaine.

« Je vais faire des prières, c’est tout »

Pour Fernande, une fidèle de l’église de la Conception, au Mont-Dore, c’est une déception.
« C’est sûr que de ne pas pouvoir aller à la messe, vraiment, je suis mal ! Quand il faut aller à la messe, il faut aller à la messe. Soit je vais le samedi soir, ou le dimanche matin, ou alors, il faut vraiment que je ne sois pas bien, que je sois malade » explique Fernande qui en prendra pourtant son parti : «  je vais faire des prières, c’est tout. Le matin et le soir, je ferai des prières ».  

Messe des Rameaux confinement  cathédrale de Nouméa
©NCla1ère

Une communion de foi tout de même

Pour le Père Apikaoua, il faut faire avec. L’Eglise catholique s’adapte et diffusera ses messes à la télé et sur le net.
« L’essentiel, c’est cette communion de foi. Grâce aux média, on peut vivre ce moment en direct, mais chacun est invité à vivre la Semaine sainte  chez soi, confiné, avec la parole de Dieu, parce que la parole de Dieu reste disponible pour chacun. Et surtout dans cet état d’ouverture d’esprit. On est confinés, mais on est confinés les uns avec les autres, et les uns comme les autres ».   
 
La Semaine sainte, qui précède le week-end de Pâques est habituellement un moment de rassemblement pour les Catholiques et les Protestants… un rassemblement qui se fera par l’esprit uniquement cette année.

Le père Roch Apikaoua, vicaire général de Nouvelle-Calédonie , au micro de Mathieu Ruiz-Barraud et Laura Schintu