L’Uni présentera Charles Washetine et Louis Mapou

législatives 2017
Photo conférence presse Uni candidats élections législatives (mai 2017)
©NC 1ère / Nicolas Fasquel
Charles Washetine et Louis Mapou représenteront le Palika, l’UPM et le RDO aux élections législatives en Nouvelle-Calédonie, le mois prochain. Leurs suppléants respectifs sont Rolande Trolue et Jean Creugnet.
Trois des quatre composantes du FLNKS se lancent officiellement dans la course aux législatives. Le Palika, l’Union progressiste en Mélanésie (UPM) et le Rassemblement démocratique océanien (RDO) y partent sous la bannière Uni, Union nationale pour l’indépendance. Comme attendu, Charles Washetine est candidat dans la première circonscription. Sa suppléante est Rolande Trolue, conseillère à la condition féminine au gouvernement.

Photo Rolande Trolue Charles Washetine candidats Uni lélections législatives (mai 2017)
Rolande Trolue et Charles Washetine ©NC 1ère / Nicolas Fasquel


Dans la seconde

Louis Mapou se présente, lui, dans la seconde circonscription, avec comme suppléant Jean Creugnet, secrétaire général de l’UPM et responsable du groupement des agriculteurs de la Côte Est.

Photo Creugnet Mapou candidats Uni élections législatives (mai 2017)
Jean Creugnet et Louis Mapou ©NC 1ère / Nicolas Fasquel


Expliquer, convaincre, rassurer

Objectif fixé pour les candidats de l’Uni : expliquer le projet d’accession à l’indépendance et réaffirmer que le référendum de sortie est une disposition de l’accord de Nouméa. Ils comptent pour cela aller au contact de la population. Ce sera compliqué, disent-ils, car les  indépendantistes sont minoritaires dans la première circonscription. Mais les candidats Uni comptent convaincre les abstentionnistes, surtout aux îles Loyauté, et démontrer aux autres communautés qu’il n’y a pas de raison d’avoir peur. Ecoutez Charles Washetine.

Interview Charles Washetine présentation candidats législatives (mai 2017)


Pour un «partenariat» avec l'Etat

Siéger à l’Assemblée nationale, pour les indépendantistes, représente un moyen d’approfondir avec l’Etat la discussion sur le transfert des compétences régaliennes. De redéfinir son rôle. Le terme partenariat serait plus porteur, estime Louis Mapou, qui aura fort à faire dans la seconde circonscription.

Interview Louis Mapou présentation candidats élections législatives (mai 2017)


Le meeting d’ouverture pour la campagne de l’Uni dans les deux circonscriptions aura lieu demain, samedi, à la mairie de Poindimié.