nouvelle calédonie
info locale

«Untouchable» a fermé le ban de la sixième Groupama race

voile
Groupama Race 2018: Intouchable dernier bateau arrivé
Soulagement pour l'équipage d'Axians Untouchable, parvenu à boucler la course avant la fermeture de la ligne. ©Groupama Race
Le dernier équipage en course dans la Groupama Race est arrivé samedi en milieu d'après-midi, à bord d'Axians Untouchable. Signant la fin de la sixième édition, marquée par cinq abandons. 
«Au bout de vingt-quatre heures de course, on s’est rendus compte que ça allait être très dur de franchir la ligne dans les temps. Ça fait quelques jours qu’on se bat pour y arriver», relate Christophe Gallien. Mais le skipper d’Axians Untouchable et ses cinq équipiers sont parvenus à terminer trois heures avant la fermeture de la ligne, à 18 heures. Dernier bateau attendu, il est en effet rentré à bon port samedi, à 14h56. Soit six jours, quatre heures, 36 minutes et une seconde après s'être élancé de l'Anse-Vata (et trois jours après le retour du premier, Miss Scarlet).

Après Komatsu Azzuro

Long de 10,2 mètres, le Calédonien était l’un des plus petits navires engagés dans cette sixième Groupama race 2018, avec l’Australien Komatsu Azzuro. Les deux concurrents se sont d’ailleurs livrés une rude bagarre, restant au contact tout au long de la course avant que l’équipage anglo-saxon ne s’éclipse, la nuit dernière. Komatsu qui est arrivé en fin de matinée, à 11h37.

«Les conditions météo ont desservi les petits bateaux»


Vents contraires pour les plus lents

Untouchable a passé une dernière nuit très difficile, pris dans les grains et 25 nœuds de vent entre Bourail et Tontouta. «Les conditions météo ont desservi les petits bateaux», soulignait Philippe Mazard, président du jury, dans sa dernière analyse quotidienne diffusée en ligne. Plus lents, «ils ont rencontré des vents contraires sur toute la moitié Nord de la Nouvelle-Calédonie, ce qui les a obligés à tirer des bords le long du récif. Alors que les bateaux de tête, dès qu’ils ont passé le grand passage, ont pu bénéficier de vents portants jusqu’à Nouméa, avec des vitesses extraordinaires.»  

Cinq abandons

La Groupama Race 2018, c’est donc fini. La remise des prix s'est déroulé samedi soir dans les jardins d’un hôtel de l’Anse-Vata. Sur les 23 équipages qui se sont lancés dans l’aventure dimanche dernier, cinq ont abandonné en route. Odyssey Socare, qui fermait le ban, a ainsi dû relâcher à la marina de Koumac suite à des problèmes de drisse.
Les classements
Classement général en temps réel
1. Miss Scarlet (NZ), 3 jours 0 heure 52 minutes 43 secondes
2. Ran Tan II (NZ), 3 jours 1 heures 38 minutes 25 secondes
3. Patrice (Aus), 3 jours 4 heures 55 minutes 45 secondes

Classement général en temps compensé ORC
1. Patrice (Aus)
2. Clockwork (NZ)
3. Banque de Nouvelle-Calédonie (FR) 

Classement en temps compensé IRC
1. Patrice (Aus)
2. Miss Scarlet (NZ)
3. Banque de Nouvelle Calédonie (FR)
Publicité