nouvelle calédonie
info locale

Urgence sanitaire et vigilance absolue face à l'épidémie de dengue

santé
dengue
L’épidémie de dengue est déclarée depuis le 5 janvier et a déjà fait près de 700 cas et une première victime, une jeune femme de 25 ans, jeudi. La ville de Nouméa dégaine un plan d'urgence tandis que la plus grande vigilance est recommandée aux Calédoniens.
Les autorités sanitaires recommandent aux Calédoniens la plus grande vigilance face à l'épidémie de dengue. Il faut absolument se protéger à l'aide de sprays, et faire la chasse aux gîtes larvaires dans son jardin. Pour le docteur Jean-Paul Grangeon, médecin inspecteur à la DASS, "l'action des collectivités contre la dengue est circonscrite à hauteur de 20%, les 80% restants relèvent de la lutte de chacun d'entre nous"...

En plus de la dengue de type 1, qui progresse à un rythme de plus de 20 cas par jour, la dengue de type 2, importée du Vanuatu, a déjà touché 24 personnes: la plus grande prudence est donc de rigueur.

 Après les épandages de produits chimiques et pour lutter contre la dengue, la ville de Nouméa met en place une nouvelle méthode de pulvérisation d’un larvicide biologique, une bactérie naturelle inoffensive pour l’homme et l’environnement. Une campagne de communication pour informer la population des conduites à observer dans ce contexte épidémique, va également être mise en place.



A suivre, le reportage d'Otolose Tamanogi et Patrick Nicar, et celui de Sylvie Hmeun et Michel Bouilliez, ainsi que l'interview du docteur Tristan Derycke, adjoint à la santé à la mairie de Nouméa, réalisée par Natacha Cognard

©nouvellecaledonie