Usine du Sud : que se passera t-il ce vendredi 12 février ?

nickel
usine du sud : examen du projet de délibération du changement de Vale NC reporté en mars

Tout le monde a en tête, la date du 12 février, date butoir pour le compromis de vente entre Vale et Prony Resources incluant le Suisse Trafigura. Ce vendredi, à priori, pas de communication officielle. Les discussions devraient prendre plus de temps que prévu.

 

La direction de Vale NC, contactée lundi, déclare qu' « un temps supplémentaire accordé par Vale aux forces politiques calédoniennes pour trouver un consensus sur le dossier de reprise de l’usine ». La direction ajoute aussi que « la reprise du travail, devient très urgente pour l’économie et la situation sociale du pays ». Fin de citation.

Mark Travers : « la vente doit être bouclée en mars »

Quoi qu’il en soit « la vente doit être bouclée en mars », c’est ce qu’a indiqué Mark Travers, le responsable des métaux industriels du groupe brésilien Vale dans une interview accordée au journal les Echos ajoutant que « si les négociations échouaient, l’usine serait mise sous cocon avec un dispositif de protection des actifs ».

 

Examen de la délibération pour le mois de mars

Des discussions  se poursuivent aussi entre la présidente de la province Sud et les racheteurs potentiels. Une nouvelle modification du capital est en discussion : Sonia Backès a annoncé vendredi l’entrée d’un expert en hydrométallurgie dans le projet, sans préciser le nom ni les modalités.

En outre, l’assemblée provinciale devrait examiner le changement de contrôle de l’Usine du Sud courant mars.

 

UC réitère sa proposition de trouver un accord politique

Ce week-end, les élus de l'UC ont réitéré la nécessité de trouver un accord politique sur le dossier de l'usine du Sud. Une sortie de crise "politique" à laquelle, les populations du Sud doivent adhérer. Car, le comité UC de l'aire Xaracùù demande la levée des contraintes sur les sites miniers de Thio et de kouaoua. Et du coté loyalistes, du temps a été concédé afin de permettre le dialogue.

La question environnementale

Sept études ont été validées lors de la dernière table ronde en janvier dernier. Le collectif Usine du Sud – Usine Pays a de son côté, posé un préalable environnemental. Si tous les acteurs sont favorables au lancement rapide de ces travaux, reste à trouver un consensus sur le choix des experts.