publicité

L'USTKE et la SLN signent un protocole de fin de conflit à Nouméa

Un accord marquant la fin d'un conflit interminable entre l'USTKE et la SLN a été trouvé ce mercredi à l'issue d'une nouvelle séance de négociation. 

© Eramet
© Eramet
  • Claudette Trupit avec L.A
  • Publié le , mis à jour le
Au terme de près de deux mois de grève sur plusieurs sites de la SLN, l'USTKE et la direction sont parvenus à s'entendre. Un protocole d'accord de fin de conflit a été signé ce mercredi après-midi dans la capitale. Les deux parties ont en effet acté un constat de désaccord et ont convenu de la reprise normale du  travail ce vendredi sur l’ensemble des sites miniers. A ce stade, aucune information ne filtre concernant le contenu de ce protocole.

Pour rappel, le mouvement a été lancé le 3 janvier dernier par une intersyndicale USTKE-CSTNC afin de protester contre le plan de restructuration de l’entreprise. Il prévoit le passage aux 147 heures mensuelles contre une solution de 120 heures avancée par le collectif. 
 
Mikaël MAPERI, délégué syndical USTKE à Thio, s'explique sur la situation au micro Claudette Trupit : 

Si le travail reprend sur Tiebaghi et Népoui , la grève se poursuit sur les deux sites de Thio

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play