L'utilisation des feux d'artifice interdite

société
Interdiction des feux d'artifice
©Michel Bouilliez
Un arrêté pris par le gouvernement interdit l’usage des feux d’artifice et des lanternes volantes dans toutes les zones rouges relatives aux risques extrêmes de feu de forêt, indiquées sur la carte prévifeu, diffusée quotidiennement par l'antenne calédonienne de Météo France. 
Les Calédoniens auront-ils la chance ou pas de se délecter des traditionnels feux d’artifice de fin d’année? 

Alors que la fin de la saison des feux de forêt a été officialisée le 15 décembre dernier, la Nouvelle-Calédonie reste toujours soumise à de nombreuses vigilances. Ces dernières semaines, plusieurs communes de la province Sud et de la province Nord sont concernées.
Le gouvernement de la Nouvelle- Calédonie a décidé de proroger les dispositions relatives à l’usage du feu. Dans un communiqué envoyé le 17 décembre dernier, il précise "qu'en raison de la situation critique du territoire en matière de sécheresse, l’interdiction systématique de faire du feu à usage non domestique dans toutes les zones rouges de risque extrême est maintenue"  . 

Les spectacles pyrotechniques, qui concernent les professionnels, sont eux aussi interdits. 
 
"Le feu d'artifice est un produit qui peut être dangereux et c'est une notion de comportement qui fait que la personne l'aurait utilisé sous l'emprise de l'alcool, n'aurait pas suivi les recommandations qui sont sur les produits. Mal utilisé, il peut représenter un danger" explique Charles Germain, l’un des seuls artificiers de la place.
 

Mobilisation des communes et des commerces

 

Indépendamment de l’interdiction en cours et par mesure de sécurité, certaines communes comme Bourail, Dumbéa ou encore Païta ont pris l’initiative d’interdire tous feux d’artifice.
 
"Je voulais simplement limiter les risques de départ de feu. Il y a encore 48 heures, on a vu partir 200 hectares en fumée. Je ne veux surtout pas faire dire que les feux d'artifice à eux-seuls sont à l'origine des incendies que l'ont connaît depuis quelques temps en Nouvelle-Calédonie" explique Willy Gatuhau, le maire de Païta.

Il ajoute aussi "qu'il est temps de laisser souffler un peu nos pompiers"

L’arrêté du gouvernement prolonge également l’interdiction systématique des feux à usage non-domestiques et des barbecues dans la nature, dans les zones rouges de la carte prévifeu. La sécurité civile en appelle au civisme et à la responsabilité de chacun face aux risques élevés d’incendie dans le pays.

En parallèle, depuis quelques semaines, plusieurs commerces de Nouméa ont annoncé avoir retiré de la vente les objets pyrotechniques.

Le reportage de Judith Rostain et Michel Bouilliez.

©nouvellecaledonie
Les Outre-mer en continu
Accéder au live