nouvelle calédonie
info locale

Vanuatu : il y a un an, le cyclone Pam s'abattait sur l'archipel

océan pacifique
Le Vanuatu:un an après le passage du cyclone Pam
©ABC Radio Australia
Le 13 mars 2015, le cyclone de catégorie 5 a ravagé plusieurs îles du Vanuatu, faisant au moins 15 morts et laissant 75 000 personnes sans abri. Un an après, il reste beaucoup à faire.
Le Vanuatu a marqué, hier, la date anniversaire du passage du cyclone le plus puissant de son histoire, Pam. Ses vents soufflant jusqu'à 320 kilomètres / heure ont fait beaucoup de dégâts, notamment sur les cultures. Un an après, le travail de reconstruction n'est pas achevé, surtout à cause de la crise politique qu'a traversé le pays, affirme Johnny Koanapo, député de Tanna et secrétaire parlementaire au sein du cabinet du Premier ministre :
 
« C'était difficile et l'attention n'était pas focalisée sur les gens, contrairement à ce qui aurait dû se passer. Quand le nouveau gouvernement est arrivé, il en a fait l'une de ses priorités pour ses 100 premiers jours au pouvoir. »
 
Il faut préciser que Johnny Koanapo a été nommé par le nouveau Premier ministre, Charlot Salwai, pour accélérer les travaux de reconstruction.
 
Si l'instabilité politique a effectivement ralenti certaines opérations de réhabilitation, Charlie Damon, de l'ONG Care International estime que ça n'a pas été le frein principal :
 
« Le Vanuatu est exposé au risque de catastrophes naturelles. La sécheresse s'est installée peu de temps après le cyclone et il y a eu aussi des problèmes avec des cendres de volcan qui se sont réparties sur les jardins potagers, donc cela a ralentit les opérations. La sécheresse a causé plus de torts que la crise politique. »
 
Après être venu en aide au Vanuatu l'an passé, les ONG et les pays de la région sont aux Fidji, où le cyclone Winston a fait 44 morts, le mois dernier. Julie Bishop, la ministre australienne des Affaires étrangères est en visite dans l'archipel. Elle s'est entretenue avec le Premier ministre fidjien, Frank Bainimarama, et a rencontré des équipes de secours australiennes. Canberra a promis 15 millions de dollars d'aide humanitaire au pays et a envoyé plus de 500 tonnes d'équipement.
Julie Bishop, la ministre australienne des Affaires étrangères, inspectant l'aide délivrée aux Fidji. (Photo ABC)
Julie Bishop, la ministre australienne des Affaires étrangères, inspectant l'aide délivrée aux Fidji. (Photo ABC) ©ABC Radio Australia

 


Publicité