publicité

Victimes de Christchurch: une minute de silence en Calédonie ce matin

Moment de recueillement en hommage aux cinquante morts de Christchurch, ce lundi matin, en Nouvelle-Calédonie. Ouvert à tous, il aura lieu à partir de 9h30 à l'Anse-Vata, à l'entrée de la Communauté du Pacifique. Mais pas seulement.

© Domtomnews
© Domtomnews
  • Par Françoise Tromeur
  • Publié le
Près de trois jours après le double attentat de Christchurch, un hommage sera rendu, ce lundi matin, aux cinquante personnes tuées lors des attaques menées vendredi contre deux mosquées néo-zélandaises. Des victimes âgées de trois à 77 ans, apprenait-on ce week-end.
 
Au bout du crayon d'un dessinateur néo-zélandais. © Shaun Yeo
© Shaun Yeo Au bout du crayon d'un dessinateur néo-zélandais.
 

Avec le consulat

Cette cérémonie débutera à 9h30 à la Communauté du Pacifique, dont le siège se trouve à l'Anse-Vata. «En collaboration avec le consulat général de Nouvelle-Zélande, ici à Nouméa, nous organisons une minute de silence devant les drapeaux à l'entrée de la CPS», détaille son directeur général adjoint, le Néo-zélandais Cameron Diver. Sur la centaine de ressortissants kiwis présents en Calédonie, près d'une vingtaine travaillent à la Communauté du Pacifique.
  

Démonstration de solidarité

«Toute personne qui souhaite se joindre à nous est bien sûr la bienvenue, précise Cameron Diver. C'est notre manière, à la fois, de nous recueillir en hommage aux victimes et celles et ceux qui sont affectés par ce drame, et aussi de démontrer notre solidarité avec la Nouvelle-Zélande. Et bien sûr de dire que nous rejetons totalement ce genre d'agissements.»
Ecoutez Cameron Diver au micro de Coralie Cochin.
«Solidaires avec notre prochain»
 

Relayé au Mont-Dore

Un moment de recueillement qui sera marqué au-delà de la CPS. «Afin de relayer ce geste de soutien», le maire du Mont-Dore a ainsi invité «la population mondorienne ainsi que celles et ceux qui le souhaitent» à se retrouver aujourd’hui à 9h30. Soit à Boulari en salle d’honneur de l’hôtel de ville, soit à la mairie annexe de Plum.
 

Fond d'aide

Un livre de condoléances sera ouvert à partir de ce lundi 18 mars au consulat général de Nouvelle-Zélande. Il se trouve à Nouméa au 27, rue de Verdun. Il est par ailleurs possible de soutenir les proches des victimes à travers le fond d’aide officiel qui a été mis en place (explications ici, en anglais).

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play