VIDEO. Bon à savoir sur le référendum en Nouvelle-Calédonie : que représentent les transferts financiers de l'Etat ?

référendum
La dernière consultation sur l’autodétermination de la Nouvelle-Calédonie, prévue par l'Accord de Nouméa, aura lieu le 12 décembre. A l'approche du référendum, NC la 1ère propose chaque mercredi une rubrique pédagogique. Sujet de ce "Bon à savoir" : les transferts financiers de l'Etat.

"Caducs", c'est le terme utilisé dans le document du Oui et du Non pour qualifier les flux financiers de l'Etat, en cas d'indépendance. Sauf accord entre la France et le nouveau pays.

Pour quel montant ?

Difficile de chiffrer exactement les dépenses de l’Etat sur le Caillou : elles sont de natures différentes. Il y a les transferts annuels (178 milliards CFP en 2020, soit 19% du PIB). Ce sont les dépenses des services de l’Etat, des dépenses d’intervention, de l’aide à l’investissement.

 

 

Sous quelle forme ?

Ces transferts prennent en majorité la forme de salaires. En plus de cette dotation annuelle, il y a le soutien régulier à la filière nickel et au Ruamm. On peut ajouter en 2020 le fonds de solidarité pour les entreprises ou les contrats de développement.

 

 

Quelles ressources ?

En cas d'accès à la pleine souveraineté, le nouvel État devra mobiliser des ressources pour financer ses services publics et ses prestations sociales, indique également le document.

 


En cliquant sur l'image, retrouvez le module de Sheïma Riahi, diffusé dans le JT du 17 novembre.