VIDEO. Immersion calédonienne : plongée dans le quotidien de la Gourmette, l’un des plus importants clubs d’équitation du pays

immersion calédonienne

NC la 1ère vous fait découvrir les coulisses de cette structure qui rassemble 55 chevaux et poneys/créée en 1973.

A 7 heures du matin dans ce club d’équitation, les chevaux s’impatientent, ce 28 avril. Ils réclament leur ration. Ronaldo Brinon et son collègue Jack Gnipat sont palefreniers depuis plusieurs années, leur mission : distribuer aux animaux des granulés et des médicaments. Il faudra 1/4 d’heure à Ronaldo et Jack pour s’occuper des 55 chevaux et poneys de la structure. Alors que les palefreniers apportent le fumier en contrebas du club, Bruno D’Arcangelo commence à s’occuper de Diva, une jument qui a besoin de changer ses fers.

350 licenciés et 6 personnes employés

En effet, les chevaux de club doivent être suivis par un maréchal-ferrant tous les 5 à 6 semaines. Un métier exigeant mais les chevaux sont coopératifs. Ce maréchal-ferrant n’est autre que le président du club de la Gourmette. Créée en 1973, cette structure construite sur un terrain municipal compte aujourd’hui 350 licenciés et emploie 6 personnes. Dont deux enseignants d’équitation : Célia Lacroux et Mike Saint Pol. Le mercredi est la journée la plus chargée pour ces professionnels qui attendent plusieurs dizaines de cavaliers. NC la 1ère s’est plongée pendant deux jours dans le quotidien de ce club d’équitation.