VIDEOS. Jeunesse et cultures urbaines : immersion dans l'univers de passionnés au travers de témoignages, d’expériences et de confidences.

société
City Life
City Life - Jeunesse et cultures urbaines ©NC la 1ère
La Nouvelle Calédonie compte parmi sa jeunesse des artistes qui se professionnalisent. Quels sont leurs parcours ? Quels projets ont-ils ? Quels sont leurs objectifs ? NC La 1ère organise une semaine spéciale consacrée à cette jeunesse et aux cultures urbaines dans le cadre de notre semaine spéciale City Life.

Ce sont de jeunes passionnés qui ont accepté de livrer à NC la 1ère leurs parcours, leurs expériences et leurs défis. Découvrez-les au travers de cinq portraits.

Pédro et Babou, danseurs professionnels

Pédro Sp spécialisé dans les danses afro-urbaines et Babou qui offre aux femmes une opportunité d'avoir confiance en elles à travers le dancehall gyal.

Focus sur les danses urbaines avec deux professeurs de l'Association CNB Nouméa : Pédro et Babou. ©NC la 1ère

Virginie et Guiz, artistes

Elle, est artiste de rue, lui, est pochoiriste urbain sur toile. Tous les deux sont complémentaires car ils utilisent des techniques différentes. Leur art, ils le pratiquent principalement dans la rue mais vont petit à petit le pratiquer sur toiles.

Virginie et Guiz, le duo de street art "Les Mains Baladeuses". Plongez dans l'univers passionnant du pochoir, une discipline importante dans l'art urbain. ©NC la 1ère

Maël Samat, skateboardeur

Passionné de skate et de trottinette, c'est par la pratique du skate que Maël commence dès l'âge de trois ans. Il découvrira, un temps la trottinette, et reviendra finalement à ses premières amours, le skate.

Maël Samat, 23 ans passionné de skate et de trottinette dès son plus jeune âge. ©NC la 1ère

Kraken, beatmaker

Sa passion : le beatmaking. Être beatmaker, c'est être celui qui fabrique de la musique de manière électronique. Il sera le lauréat du tout premier concours de beatmaking 2021 en Nouvelle-Calédonie face à dix autres candidats.

Océane Gambey 41 ans, c'est un beatmaker, sa passion : fabriquer de la musique de manière électronique. ©NC la 1ère

Eva Priou, danseuse

Etudiante et danseuse de breakdance, cette discipline lui apporte motivation et réconfort. A ce style, elle y a ajouté de la contorsion et du modern jazz histoire de varier le style selon elle. Le breakdance, seul exutoire à ses périodes de colères et de frustrations.

Eva Priou, 17 ans, étudiante et danseuse de breakdance. ©NC la 1ère