Vie chère : 60 produits du quotidien voient leurs prix plafonnés

consommation
produits de première nécessité
L'huile, le sucre et le pain sont dans la liste des 60 produits dont le prix maximum est plafonné. ©NC La 1ère
Un accord interprofessionnel a été signé entre les représentants des industries locales de transformation, de l'importation, de la grande distribution et des petits commerces. Une liste de 60 produits a été définie : leurs prix seront plafonnés.

Face à la hausse des prix généralisée, le gouvernement a pris les choses en main. Ce lundi 4 juillet, les représentants des industries locales, de la grande distribution et des petits commerces ont décidé d'agir "en faveur de la consommation des ménages". L'accord signé ce jour, fixe ainsi les prix de vente maximum aux consommateurs pour des produits de grande consommation.

60 produits de grande consommation

Une liste a été définie. Elle regroupe une soixantaine de produits de la vie quotidienne. A première vue, il s'agit des produits très consommés et achetés par les familles, à l'image du paquet de riz long au jasmin ou de la boîte de café soluble Nescafé. Selon les termes de l'accord, les produits listés ne doivent pas être déréférencés par les enseignes et ces dernières s'engagent à proposer un produit équivalent en cas de rupture de stock par exemple.

Voici une partie de la liste ci-dessous.

liste produits de grande consommation
Le riz, le café ou encore le thé sont des produits dont le prix maximum est plafonné. ©Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie
produits de grande consommation prix plafonné
Les 60 produits sont des produits de grande consommation identifiés comme étant les plus achetés par les Calédoniens. ©Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie

Un accord valide trois mois

L'accord signé ce 4 juillet s'applique pour une durée de trois mois, avec la possibilité d'être renouvelé une fois en septembre, "après accord entre toutes les parties et le gouvernement".

Sur les prix, les commerçants des îles Loyauté, de Belep et de l'Ile des Pins "pourront majorer leurs prix, du coût du fret." A noter également que le prix de vente maximum d'un produit dépend de la taille de la surface commerciale; ainsi il est plus élevé pour une surface inférieure à 500m2. Ainsi, le paquet de Sao ne pourra être vendu plus que 195 francs dans une surface commerciale supérieure à 500m2, et pas plus de 250 francs dans une surface commerciale plus petite. A noter également que les enseignes qui au 30 juin 2022, affichaient un prix inférieur au prix maximum fixé doivent le maintenir pendant la durée de l'accord.

Les produits seront signalés par des visuels et la direction des Affaires économiques est chargée de vérifier la bonne application de l'accord.

Pour Adolphe Digoué, en charge de l’économie, il y avait urgence à trouver cet accord, surtout avec une inflation à 6% depuis le début de l’année sur les produits alimentaires. Il est au micro de Mathieu Ruiz Barraud.

Adolphe Digoué - accord sur les prix plafonnés