Vigilance météo orange fortes pluies et orage maintenue sur 3 communes [MAJ 16 H 30]

intempéries
Intempéries. Inondations. Touho
©NC1ere/Marguerite Poigoune
La vigilance orange fortes pluies/orages est maintenue sur les communes de Thio, Yaté et le Mont Dore. Vigilance jaune fortes pluies/orages sur les Loyauté, le sud de la côte ouest et la partie centrale de la côte Est et vigilance jaune vent violent sur l’Ouest, le Sud et l’ile des Pins.
Selon Météo France, des précipitations importantes ont été enregistrés ces dernières 24 heures avec des quantités 200 et 250 mm dans le sud de la Grande Terre (249 mm à Goro-Usine), 70 à 150 mm sur le relief et la façade Est, 50 à 100 mm sur les Loyauté ainsi que dans la région de Nouméa, et de 20 à 70 mm ailleurs.
Les fortes pluies vont se décaler progressivement vers le sud dans la nuit  et cesser progressivement sur le Nord.
Les cumuls les plus importants sont attendus sur le relief sud et le sud de la Grande Terre avec des quantités de 100 à 150 mm en 12 heures.
Le niveau des cours d’eau est à surveiller avec attention rappelle la Sécurité Civile, même sur la Côte Ouest.
L’épisode pluvieux devrait se terminer jeudi matin.
Des vents forts de secteur sud à sud sud-est atteignant 40 noeuds en rafale sont attendus ce jeudi en cours de matinée sur le Sud et l'Ouest.
 

Des inondations possibles

Par endroit, le total cumulé de ces intempéries pourrait atteindre 300 mm.
Des inondations importantes sont possibles dans les zones inondables, on attend aussi des crues inhabituelles de creeks et fossés, et il y a un risque de débordement des réseaux d’assainissement.
Des coupures d’électricité peuvent également se produire prévient la Sécurité Civile.
Le Maire de la commune de Houailou appelle ses administrés à la plus grande prudence en raison de la vigilance jaune annoncée par la sécurité civile.
En effet, les risques de glissements de terrain et d'inondations sont très importants  sur la commune et compte tenu des derniers événements dramatiques, la population est invitée à prendre toutes les précautions nécessaires.
 
Intempéries. Inondations. Touho
A Touho, le radier de Amoa à niveau de l'axe principal est submergé depuis le début d'après midi . Seules les voitures hautes passent. ©NC1ere/Marguerite Poigoune

La DGCGR appelle la population à la plus grande prudence

Les habitants sont appelés à limiter leurs déplacements et à se tenir informés de la situation.
Ne pas tenter de franchir, à pieds ou en voiture, les ravines ou les rivières en crue, et les radiers ou routes submergés.
Si vous habitez en zone inondable ou en bordure de ravine, préparez vous à une éventuelle évacuation.
Par ailleurs, en cas d’orage, évitez d’utiliser les appareils électriques ou votre téléphone fixe et arrêtez vous dans un lieu sûr avec votre véhicule si vous circulez à ce moment là.
A noter que l’eau du robinet est susceptible d’être impropre à la consommation au moins 48 h après l’arrêt des pluies.
Les perturbations routières
Dans la région de Pouébo, la RPN10 est coupée en deux endroits à la tribu de Paalo et au niveau du lieu-dit Galarino.
Sur la côte Est toujours,  circulation coupée dans les deux sens entre Touho et Hienghène à 15 heures.
Route bloquée dans le secteur de la tribu d’Amoa.
A Hienghène, la circulation sur la RPN10 a été perturbée par un éboulement au niveau de la tribu de Ouen Pouest.
Seuls les véhicules de type 4x4 parviennent à passer.
A Canala, prudence, on constate de l’eau en abondance sur la chaussée.
Un nouveau point doit être fait aux alentours de 16h30 sur le réseau routier.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live