Vivre son rêve de ballon ovale

rugby
Rugby jeunes
©Cédrick Wakahugnème

Quatre jeunes Calédoniens intègrent des académies de rugby en Métropole. Après Matthieu Uhila et Luc Véa, des joueurs du pôle espoirs de rugby s’apprêtent à s'envoler vers de grands clubs français. Trois garçons et une fille qui voient leurs rêves se réaliser. 

[MISE A JOUR AVEC SUJET TELE]

Elle ne s’attendait pas à être choisie. Mais sa détermination lui permet désormais d’intégrer l’académie de Rennes du pôle espoirs féminin. Manuia Mufana a l’esprit d’une guerrière. A 18 ans, la jeune femme n’aura pas de difficultés à se faire des amies, puisqu’elle sera aux côtés de deux Calédoniennes, Yolaine Yengo et Juliana Mafutuna. « Pour moi c'est un plus parce que je serai quand même assez à l'aise en arrivant là-bas en sachant que ce sont des filles de chez nous. Je ne serai pas mise à l'écart.» 

Rugby fille
©Cédrick Wakahugnème

Coriace sur le terrain

William Falelavaki représentera son île, Futuna. Au top 50 des meilleurs joueurs de sa catégorie, il rejoint l’académie de Perpignan. Studieux à l’école et coriace sur le terrain, le pôle espoirs va lui permettre de tendre davantage vers le haut niveau. «Il faut beaucoup de courage pour intégrer le pôle. Je laisse ma famille, mes nouveaux amis, parce que j'ai appris à m'adapter ici. Je compte surtout y aller pour les études, représenter mon île et ouvrir des portes pour les jeunes qui vont arriver.»

Je compte surtout y aller pour les études, représenter mon île et ouvrir des portes pour les jeunes qui vont arriver.

- William Falelavaki

 

Avoir du mental

Créé il y a trois ans, le pôle espoirs de Nouvelle-Calédonie a permis de développer le fort potentiel des jeunes Calédoniens et des îles de Wallis et Futuna. Une véritable passerelle pour le benjamin du groupe, Brent Hiufau, originaire de Hihifo. «Le pôle m'a beaucoup appris sur la vie et beaucoup apporté pour mes projets sportifs dont je rêve depuis petit. Ça demande beaucoup d'énergie, tu t'entraînes tous les matins et tous les soirs. Il faut avoir du mental et être soutenu par la famille.»

Départ le 22 janvier

Avec Yvanick Mufana, les deux Calédoniens rejoindront la Section paloise dans les Pyrénées-Atlantiques. Le temps des derniers instants avec la famille, le groupe s’envolera le 22 janvier.

Le reportage radio de Cédrick Wakahugnème :

Rugby pôle espoir

 

Quatre portraits à retrouver dans ce reportage de Martin Charmasson et Laurent Corsi, qui fait aussi intervenir le manager du pôle espoirs, Laurent Vili :

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live