publicité

Voh : des chasseurs capturent un serpent à la tribu de Tiéta

Des habitants de la tribu de Tiéta à Voh ont capturé un serpent au cours d'une partie de chasse. Le reptile mesure 4 mètres de long. Il s'agit d'un python réticulé. 

Le serpent a été capturé par des chasseurs. © FACEBOOK
© FACEBOOK Le serpent a été capturé par des chasseurs.
  • NC LA 1ERE
  • Publié le , mis à jour le
[MàJ] Le serpent de Tiéta est un python réticulé
Dans un communiqué, le conservatoire d'espaces naturels de Nouvelle-Calédonie confirme l'information selon laquelle le serpent retrouvé à Tiéta est un python réticulé (Malayopyton Reticulatus). Il mesure 4 mètres de longueur, 15 cm de diamètre maximal et pèse 26 kilos. Le sexe de l'animal reste indéterminé pour l'instant.

Une espèce non vénimeuse   

Le serpent est natif de l'Indo-Pacifique  (Inde, Péninsule Indochinoise, Philippines, Indonésie). Selon le conservatoire, l'espèce fait malheureusement l'objet d'élevage et de trafic international, classée espèce vulnérable par la convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction.

Le communiqué précise par ailleurs qu'il n'y a pour l'instant aucun élèment avéré permettant d'affirmer qu'il y a d'autres animaux dans la zone, indiquant depuis quand l'animal séjournait dans la zone et déterminant par quelle voie l'animal est arrivé sur le territoire. Les services et organismes compétents travaillent notamment à éclaircir ces différents points.  

Tué par balles 

Des photos et une vidéo postées sur les réseaux sociaux montrent un impressionnant serpent capturé par des habitants de la tribu de Tiéta. Après l'avoir découvert dans les brousses il y a quelques jours, les chasseurs l'ont tué par balles de carabine de calibre 243.
© FACEBOOK
© FACEBOOK
Le reptile a depuis été remis aux gardes-nature de Pouembout. Selon les habitants, un autre serpent vivant serait dans la nature.

La vidéo du serpent : 
SERPENT

 

Sur le même thème

  • animaux

    Des transplantations embryonnaires sur des brebis locales

    Pour la première fois en Nouvelle-Calédonie, des transferts embryonnaires en frais sont réalisés sur des brebis locales. Ce projet inédit vise à accélérer l'expansion de la race Sud-Africaine Dorper, utilisée par les Australiens, afin d’augmenter la production locale en viande ovine.

  • animaux

    La Spanc tient brocante pour aider à financer son refuge

    La Spanc a tenu son habituelle brocante, qui était dédiée aux préparatifs de la rentrée scolaire. Tous les deux mois, les Calédoniens peuvent venir chercher au refuge de Koutio à la fois un animal à adopter et de bonnes affaires. Une rentrée d’argent nécessaire au fonctionnement du site.

  • animaux

    Les dugongs menacés de disparition

    Depuis 2010, un plan d’action œuvre à la préservation de ce mammifère marin. Il a urgence car chaque animal tué accidentellement ou volontairement réduit considérablement les chances de survie de l'espèce. Pour agir, la population calédonienne peut s'impliquer en appelant le 16.

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play