Volley-ball : Manuohalalo se livre avant le dernier carré de la Coupe de France

sportncla1ère
Rodrigue Manuohalalo espère "gratter une victoire" contre Tours.
Rodrigue Manuohalalo espère "gratter une victoire" contre Tours. ©Dominique Billon
Rodrigue Manuohalalo va connaître le Final Four ce week-end. Le joueur de Narbonne est dans le groupe qui va se mesurer au Tours Volley, leader du championnat de France. Présentation de cet événement et interview du Cagou. 

Qu'est ce que le Final Four de la Coupe de France ?


Lorsqu'on l'a joint, il était dans le bus en direction de Tours. C'est là-bas, au Palais des sports de la ville, que se joueront les deux demi-finales de la Coupe de France seniors, mais aussi, le lendemain, la finale et le match pour la troisième place. Un "Final Four" (dernier carré) où toutes les confrontations se déroulent dans une même ville et une même salle, sur plusieurs jours. 

A 2 heures du matin, dimanche pour nous, Rennes 3e du championnat élite sera d'abord opposé au 5e, Chaumont. Trois heures plus tard, Narbonne (11e) tentera de faire tomber l'ogre qu'est le Tours Volley d'Hubert Henno, l'un des meilleurs libéros français. 
 
Rodrigue avait joué en quarts de finale de la Coupe de France à Nantes.
Rodrigue avait joué en quarts de finale de la Coupe de France à Nantes. ©Dominique Billon

Le club n'a perdu que deux fois en 19 matchs de Ligue A cette saison. Et son palmarès a de quoi inspirer la crainte : sept titres de champion depuis 2004, et neuf coupes de France, la dernière soulevée en 2015. 
 

Rodrigue Manuohalalo : "gratter une victoire"


Il était rentré en cours de jeu au service lors du quart de finale de la Coupe de France gagné à Nantes (3-1). Le central ou pointu est à nouveau dans le groupe pour ce déplacement à Tours. Narbonne espère faire mieux qu'en championnat. Le dernier mois n'a pas été à la hauteur des attentes.

DANS LE DUR EN LIGUE A

 
Rodrigue Manuohalalo concède que la fin du championnat sera compliquée à gérer.
Rodrigue Manuohalalo concède que la fin du championnat sera compliquée à gérer. ©Dominique Billon

POURQUOI PAS l'EXPLOIT EN COUPE ?

 

2ème calédonien en Final Four, bientôt aux Jeux de Samoa ?
Rodrigue Manuohalalo n'est pas un précurseur en demi-finale de la Coupe de France de volley-ball. Moïse Kahlemu, champion de France 2009 avec Paris aux côtés de Henno, nous a glissé le nom d'un autre cagou apparu dans le passé en Final Four : Christian Fuahéa. "C'était avec Chaumont en 2012" a précisé Moïse, actuellement en pleine préparation des sélections calédoniennes pour les prochains Jeux du Pacifique. 
Il espère faire revenir de métropole Rodrigue Manuohalalo, Maoni Talia (Avignon, Ligue B) ou encore Mathieu Manusauaki (Nice, Ligue A). Si le budget le permet. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live