Weda Bay : première coulée de nickel pour Eramet en Indonésie

nickel
christel bories
Christel Bories, Présidente du groupe minier et métallurgique Eramet ©Alain Jeannin
En pleine production, l’usine indonésienne aura une capacité de 30 000 tonnes annuelles de ferronickel à faible teneur (NPI) complémentaire du SLN25 à forte teneur produit par la Société Le Nickel à Doniambo en Nouvelle-Calédonie. Les bénéfices de Weda Bay valoriseront la branche nickel.

Malgré la crise du coronavirus et la récession mondiale, le groupe métallurgique et minier français montre qu’il a de la ressource. PT Weda Bay Nickel, la coentreprise entre Eramet, l’aciériste chinois Tsingshan et la compagnie minière indonésienne PT Antam, a réalisé le 30 avril sa première coulée de fonte brute de nickel (NPI) en Indonésie. Une étape-clé pour le projet Weda Bay, qui est en avance sur le calendrier initial.
 

Première fonte de nickel pour Eramet en Indonésie

La première coulée de nickel à partir du minerai extrait sur le gisement de Weda Bay en Indonésie a été réalisée, a annoncé Eramet. Cette première fournée de fonte brute de nickel intervient vingt mois seulement après la pose de la première pierre de l’usine pyrométallurgique de PT Weda Bay Nickel sur l’île d’Halmahera au nord de l’archipel des Moluques. Eramet a en charge la gestion de l’extraction minière et la protection environnementale, son partenaire chinois réalise la production métallurgique. Jacques Baccardat, qui était PDG d’Eramet en 2006 et avait mobilisé les équipes du groupe pour trouver ce gisement de taille mondiale, se souvient :  "il fallait préparer l’avenir et trouver un massif minier qui nous apporte une ressource intéressante, abondante. Nous avons trouvé Weda Bay et en poursuivant les sondages on a trouvé beaucoup plus de nickel que prévu. C’est un gisement fabuleux." Weda Bay est donc une réponse concrète apportée à la volonté de croissance du groupe minier et métallurgique français, notamment dans les produits du nickel comme l’acier inoxydable et plus tard les batteries des véhicules électriques.
NICKEL
Fonte de nickel à Weda Bay en Indonésie par Eramet ©Eramet

Associé au numéro 1 mondial de l'acier

Pour valoriser son grand gisement indonésien, le groupe minier et métallurgique français dirigé par Christel Bories s’est associé à Newstride Technology, filiale du groupe chinois Tsingshan et à la compagnie indonésienne PT Antam. Ensemble, ils opèrent PT Weda Bay Nickel, dont Tsingshan détient la majorité du capital (54 %). Le géant français de la transition énergétique a apporté le gisement, le groupe chinois, premier producteur mondial d’acier inoxydable a assumé le coût de construction de l’usine et des infrastructures de production. "L’Indonésie est un lieu stratégique pour le nickel, mais Weda Bay n’est pas une alternative à la SLN, pour Eramet c’est une diversification intéressante avec un de leur client. L’enjeu est de rentabiliser toute la filière nickel si essentielle à l’acier inoxydable et à la transition énergétique. Le nickel est un métal central, faire un accord avec un géant chinois comme Tsingshan c’est parfaitement sensé, surtout que c'est lui qui a financé le projet" a estimé Jean-François Lambert, expert en financement du secteur des matières premières.


Partenariat gagnant pour Eramet

Un partenariat gagnant pour Eramet, sur ce gisement estimé à près de 10 millions de tonnes de nickel, ce qui en fait l'un des plus grands gisements de nickel au monde. La construction d’une unité hydrométallurgique, pour produire du nickel de qualité pour les batteries est à l’étude. Surtout, les retombées financières de la production de Weda Bay devraient permettre un retour aux bénéfices de la branche nickel tout en soutenant la SLN calédonienne plus que jamais nécessaire aux aciéristes du monde entier, notamment à ceux de l’Union européenne comme le franco-belge Aperam. Weda Bay est un actif qui renforce le groupe français dans son ensemble.
 
NICKEL
Site industriel de Weda Bay Nickel en Indonésie ©Eramet
Cours du nickel au LME de Londres le 01/05/2020 à 19:00 GMT : 11.930$/t -1,67 %.