Un week-end d'anniversaires, de salons et d'étoiles

festivités locales
Agenda week-end du 4 aout
Il est possible de joindre l'utile à l'agréable, ce week-end: penser avenir au Salon de l'étudiant, jouer les gourmands à celui de la gastronomie, découvrir le barrage de Yaté comme jamais ou apprendre les secrets de Mars… et du yoga! 

 

Etudes et métiers, mode d'emploi!

Le Salon de l'étudiant et des métiers a pris ses quartiers pour deux jours, au complexe sportif universitaire de Nouville. Organisé par l'association Partner du lycée Lapérouse, il rassemble plus d’une centaine d’exposants, répartis par secteurs d’activité, et attend les visiteurs par milliers. Pour aider les jeunes Calédoniens, et leurs familles, à s'y retrouver parmi toutes les formations et filières existantes… en Calédonie, en Métropole ou à l'étranger!
Vendredi et samedi, de 9 heures à 17 heures, entrée libre et gratuite.
 
Juste avant l'ouverture du Salon de l'étudiant 2018
Le stand de la Maison des étudiants, juste avant l'ouverture du Salon. ©DR
 

Au rendez-vous des fins palais

Avant d'y aller ou au retour, vous croiserez un autre genre de salon, celui de la gastronomie et des arts de la table. Ouverte depuis jeudi et jusqu'à dimanche, sa vingt-quatrième édition rime toujours avec dégustations, mais sans alcool! 
La Maison des artisans annonce le menu: «salaisons, foies gras, grillades, plats et mets d’origines variées, produits du terroir, fromages, épicerie fine, condiments et épices, pâtisseries et viennoiseries, confiseries et chocolats…», mais aussi les ustensiles de cuisine ou la décoration.
Avec les élèves du CFA de Nouville, ceux du lycée Saint-Jean XXIII et les lycéens d'Escoffier, qui ont délocalisé leur restaurant d'application (réservation auprès de l'établissement).
Vendredi et samedi, de 9 heures à 18 heures, et dimanche, de 9 heures à 17 heures; entrée gratuite.
 
Au Salon de la gastronomie 2018.
Au Salon de la gastronomie 2018. ©NC la 1ère
    

Le barrage de Yaté arrose soixante bougies

Le 1er août 1958, le premier kilowatt/heure était produit par le barrage de Yaté au terme d'un chantier mémorable. Ce week-end, Enercal marque son soixantième anniversaire par de grandes réjouissances. 
Ce samedi, un village festif est dressé au point de vue du barrage, de 10 heures à 20 heures. On y trouve un marché des habitants de Yaté, des animations pour les enfants, de l'information sur l'électricité et la transition énergétique, des bornes interactives, des pédaliers pour recharger les appareils…
 
barragé de yaté nc
Le barrage de Yaté, photo d'archives. ©NC 1ère

On peut fouler la voûte du barrage en compagnie d'un agent, sans réservation (chaussures fermées recommandées). Par contre, les visites à l'intérieur affichent complet. Visites botaniques, également, à 10h30 et 13h30, sur la vieille route à horaires. 
L'animation est assurée par les danseurs locaux de Da Yuru, puis par Humaa Gue, Jemza, Kaori, Julia Paul à 15 heures et enfin Simanë Wenethem. Pour finir, un spectacle son et lumière prendra pour support le barrage, en mode mapping, de 17h30 à 20 heures. 
Samedi, de 10 heures à 20 heures, sur la route de Yaté; ouvert aux familles; entrée libre et gratuite sauf les navettes depuis Nouméa (départ à 10 heures, retour à 19h30; 1000F par enfant, 2000 F par adulte).
 
Mapping sur le barrage de Yaté, 2018
Soixante ans, ça valait bien un «mapping» sur le barrage... ©DR
 

La Gigawatt prend le relais

Dimanche, les festivités se feront plus musclées : la vingt-quatrième Gigawatt et ses plus de 1300 participants s'élanceront à 7 heures depuis le barrage pour suivre la ligne de transport électrique et rallier les Bois du Sud (inscriptions closes).
 
Mds. Gigawatt 2013
Le barrage de Yaté avec les coureurs de la Gigawatt 2013 ©NC 1ère
 

Mythique coupe Clarke 

En matière de sport qui fait le spectacle, la coupe Clarke se pose là. Pour sa quatre-vingt-septième édition, rien que ça, douze chevaux partiront à l'assaut de l'hippodrome Henry-Milliard dimanche, à 15h40. Le point d'orgue d'une journée de sept courses, commencée à 10 h30.  
 
Coupe Clarke (10/08/14)
Coupe Clarke 2014.
 

Les joies du yoga à Nouméa

Pour la nourriture spirituelle, direction le Spirit festival. Sa troisième fois promet de faire planer une douce atmosphère sur le parc Brunelet du Receiving. Organisé par l'association Gayatri, l'événement propose de s'initier à différents styles de yoga mais aussi à la méditation, au taï chi ou à la danse indienne. Il intègre également des masseurs, divers praticiens de bien-être, un marché artisanal et de la restauration végétarienne.
Samedi, de 8 heures à 18 heures, et dimanche, de 6h30 à 17h15; entrée gratuite mais accès à certains cours payant.
 
Big Up Day skatepark Koutio Dumbéa (29 juillet 2017)
Battle de danse hip-hop lors du troisième Big Up Day. ©NC 1ère / Isabelle Peltier
 

Dumbéa vit son Big up day

Petite sœur de la Color race, la Dumbéa Color Fun devait s'élancer samedi à 9 heures à travers le parc de Koutio. Non seulement les concurrents allaient en voir de toutes les couleurs mais ils financent au passage les Petits pansements du cœur (inscriptions jusqu'à ce vendredi, 11 heures; 500F).
Mais ce n'était qu'un des nombreux rendez-vous du quatrième Big up day, qui promet de remuer le parc à grand renfort de graff, yamak, DJ, battle, etc.
Samedi, de 9 heures à 19 heures, entrée libre et gratuite, restauration sur place.
 
Programme du Big up day à Dumbéa 2018
 

Triple fête des quartiers à Tuband

Ce samedi, les trois quartiers nouméens unis dans la fête sont (roulement de tambour) Magenta, la Vallée-des-Colons et Tuband, qui joue les hôtes à sa maison commune. Avec comme thème de l'événement, rien de moins que «le talent»!
Au programme, chant, danses urbaines, petits plats, artisanat et stands d'associations. Mais aussi exposition de créations réalisées dans les maisons de quartier, espace de jeux pour les enfants et ateliers. Sans oublier le concours de plats à midi, les visites en petit train (13 heures, 14h30 et 16 heures), le défilé de création à 15 heures avec élection de miss et mister. Et puis les tournois, la projection de courts-métrages, le karaoké, les concerts et le final avec Résurrection.
Samedi, de 10 heures à 19h30; gratuit en dehors des stands de restauration.
 

A La Foa les yeux dans les étoiles

Tous les ans, l'Association française d'astronomie organise les Nuits des étoiles et cette année encore, son équivalent calédonien relaie l'opération. Deux soirées d'observation, gratuites, sont proposés aux amoureux de la voûte stellaire. Avec en vedette la planète Mars, si proche en ce moment, et observable toute la nuit. Vénus, Jupiter et Saturne devraient aussi être de la partie. 
Rendez-vous ce samedi encore, à partir de 18 heures, dans un lieu préservé de la pollution lumineuse: l'aérodrome de Ouatom, à La Foa. Les membres de l'association mettront à disposition leurs instruments d'observation, dont le télescope T 600.
 

La Nuit des chorégraphes sur le Mont-Dore

William Forsythe, Angelin Preljocaj, Maurice Béjart, Rudolf Noureev… Autant de prestigieux danseurs dont des chorégraphies seront en partie interprétées ce week-end et lundi, au Mont-Dore, sur la scène du centre culturel. 
Et pas par n'importe qui: le public calédonien pourra admirer «les Italiens de l'Opéra de Paris», collectif mené par le Premier danseur de l'Opéra Alessio Carbone. Mais aussi l'étoile Valentine Colasante, entre autres. Une intiative de Sthan Kabar-Louët qui présentera par ailleurs deux créations, avec des élèves de son école l'Avant-scène.  
Vendredi matin, il restait des places pour les séances de samedi et dimanche à 14 heures, et de lundi à 20 heures. 
Tarif, de 4800 F à 5400F; renseignements: 46 69 46 ou 41 90 90.
 

D'1 Rive à l'Eau-tre à Do Neva

Le spectacle D'1 Rive à l'Eau-tre continue d'irriguer le pays. La chorale Vocal et la troupe hip hop Résurrection qui le portent se produiront ce samedi, à 18 heures, à Houaïlou, dans la vieille école de Do Néva (entrée libre et gratuite). Pour vous donner un aperçu, voyez ce reportage de Philippe Kuntzmann. C'était après la Fête du ura, à Maré dans le temple de la tribu de Assa. 
©nouvelle caledonie
 

D'autres spectacles

• Au centre culturel de Dumbéa, C'est que du bonheur, par Myriam Sarg, ce vendredi à 20 heures, puis samedi à 18 heures (tarifs, 820 F à 1650F; renseignements: 41 23 07).

• Au Rex Nouméa: Le Déménagement, de Pacifique et compagnie, samedi et dimanche à 18 heures (de 1500 F à 2200 F; tél.: 27 82 11).

• Au Petit théâtre de Boulari, Un voyage sonore, spectacle musical, chant, comptines et marionnettes par Emilie Ferron et Olivia Buna, samedi, à 9 heures et 16 heures (800 F à 1500F; trente-cinq minutes; jusqu'à six ans).
Julia Paul, juillet 2018
Julia Paul en pleine séance d'enregistrement. ©NC la 1ère

 

Idées concerts

• Sylvie Guyaux chante Barbara, accompagnée par Bruno Zanchetta et Jérôme Marchand, au centre d'Art, ce vendredi à 20 heures, puis samedi et dimanche à 18 août (tarif, 1700 F à 2200F).

• Groove au Mouv', la salle de Rivière-Salée, qui propose un quadruple concert: la «groove night» de cette année programme Mya, Michel Benebig, JP Baou et Kapa Kapa, ce samedi, à 20 heures (tarif, 2000F).

• La chanteuse Julia Paul, qui vient de sortir son premier EP, chantera au château  Hagen dimanche, à 17 heures, et c'est gratuit.
 
Brocante de la Spanc au refuge de Koutio, bis (4 février 2018)
Brocante de la Spanc au refuge de Koutio. ©La 1ère / Jeannette Peteisi
 

Le Refuge de Koutio ouvre ses portes

Portes ouvertes de la Spanc, ce dimanche de 8 heures à 15 heures. Le refuge de Koutio accueille d'autant plus volontiers le public qu'il cherche des familles aimantes pour ses chiens et ses chats. La journée sera ponctuée par une démonstration de club canin à 10 heures, un concert du groupe Fuego Ritano, une paëlla «géante», des danses latinos, le marché aux puces ou encore une tombola.
 

Dans le jardin du musée

Le musée de Nouvelle-Calédonie propose un «dimanche matin aux jardins». En lien avec l'objet inédit du mois, un propulseur de lance «woomera» d'Australie, l'atelier culinaire sera consacré le matin à des spécialités de notre grand voisin. Avec également initiation au tressage et au crochet, vente et troc de plantes.   
Dimanche, de 9 heures à 11h30 et de 12h15 à 16h30; entrée gratuite.
 

La place des Cocotiers en modes doux 

Pour ce dimanche en modes doux, la place des Cocotiers accueillera des animations gratuites de 8h30 à 11h30: cardio-training à 9 heures, cross fit à 10 heures, atelier cirque et clownerie pour les 4-8 ans à 8h30, manèges gonflables, jeux en bois et spectacle Pop, mange de toutes les couleurs à 10 heures par Les Kidams (pour les 2-6 ans). Il y aura aussi des stands de restauration le matin. Quant aux rues alentours, c'est jusqu'à 17 heures qu'elles seront réservées aux modes doux.
 

Nouméa fêtait son anniversaire

Le 25 juin 1854, le premier coup de pioche était donné au fort Constantine, qui deviendrait le CHT Gaston-Bourret longtemps établi au centre de Nouméa. La ville a pris la récente habitude de célébrer cet anniversaire et les festivités, repoussées à cause de la météo, se sont déroulées vendredi soir, à l'espace-vert de Magenta. Avec lâcher de 1500 lanternes biodégradables, envoyées aux cieux pour clôturer la soirée.
Côté vide-greniers, kermesse et marchés
• Vide-greniers des rues Gargon et Taragnat, à la Vallée-des-Colons, ce samedi, de 7 heures à midi, au profit de l'association Valentin-Haüy.

• Marché vert au Dock socioculturel de Païta, ce samedi, de 7h30 à 13 heures (plantes rares et endémiques, fruits et légumes, produits du terroir, artisanat, bijoux faits main; entrée libre et gratuite; restauration sur place).

Vide-greniers annuel au profit de l'Asead, l'Association pour le soutien des enfants et adolescents déficients, aux Tours de Magenta, ce samedi de 8 heures à midi.

• Vide-greniers du club Interâges du Mont-Dore, ce samedi, de 6h30 à 11 heures, à la mairie annexe de Plum.

Kermesse de la cathédrale Saint-Joseph de Nouméa, ce dimanche, de 7 heures à 16 heures.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live