polynésie
info locale

10 cas de salmonellose confirmés

faits divers huahine
Salmonellose à Huahine : le doute persiste
Salmonellose à Huahine : le doute persiste ©Polynesie La1ere
C'est une information Polynésie 1ère. Suite aux intoxications alimentaires intervenues, le 3 juin, à Huahine, 10 cas de salmonellose ont été confirmés par le Centre d'hygiène et de salubrité publique. 
Nous vous l'annoncions lundi 10 juin, plusieurs personnes dont un bébé ont souffert d'une intoxication alimentaire après avoir mangé dans une roulotte de Fare, à Huahine, le propriétaire avait nié sa responsabilité. Aujourd'hui, jeudi 13 juin, le Centre d'hygiène et de salubrité publique, nous a confirmés qu'il s'agissait bien de cas de salmonellose. 10 cas confirmés mais 15 encore suspects. Les oeufs utilisés pour confectionner les desserts sont en cause.

[Mise à jour] Dans un communiqué, la Présidence indique que " Les résultats de l’enquête montrent que toutes ces personnes ont consommé un produit à base d’œufs non cuits de la marque « Les extras de la presqu'île » issus de l’élevage de pondeuses « SCEAP Taravao » (numéro d'agrément figurant sur la boîte d’œufs : n° 2035 PF) et que cet élevage est infecté par Salmonella enteritidis ".

Par conséquent, " L’exploitant a décidé, par mesure de précaution, de procéder auprès de ses distributeurs au retrait du marché de tous les œufs produits par son élevage ainsi qu’au rappel des œufs de la marque « Les extras de la presqu'île » auprès des consommateurs acquéreurs ". Cette opération se fera sous le contrôle des services de contrôle.

Les personnes qui ont des œufs de la marque « Les extras de la presqu'île » doivent les consommer bien cuits, se laver les mains après les avoir touchés, les détruire ou les rapporter au magasin pour être remboursés. Les symptômes d'une infection à la salmonellose sont une fièvre accompagnée de douleurs abdominales, des nausées, des vomissements ou encore des diarrhées. 
 

 
Publicité