232 millions ! C’est ce qu’ont coûté au Pays la demi-journée du 24 décembre et la journée du 31 données aux agents de l’administration.

politique
crise
©1min30.com
 Un cadeau électoral qui coûte cher au gouvernement mais qui peut rapporter gros au Tavini.

Les élections du 21 avril et 5 mai prochains approchent à grands pas.Le gouvernement Temaru aurait-il été impopulaire s’il n’avait pas accordé une journée et demie à son administration pour les fêtes de fin d’année ?

Pourtant, il y a quelques semaines, le Ministre des finances Pierre Frébault avait du mal à boucler le budget 2012 et celui de 2013. Et selon les prévisions du gouvernement indépendantiste, le montant de la dette totale du Pays pour la fin d’année devrait atteindre les 94 milliards 600 millions. Mais choyer les agents de son administration vaut son pesant d’or puisqu’ils représentent 8 000 électeurs potentiels.

Ecoutez Titaua Doom
 

extrait journal radio