publicité

La pêche aux trocas est ouverte depuis jeudi aux Tuamotu

Pendant deux mois, jusqu’au 31 mai, Makemo, mais aussi Katiu, Taenga, Raroia et Takume sont autorisés à pêcher les trocas.

© http://www.peche.pf/spip.php?article411
© http://www.peche.pf/spip.php?article411
  • Par Polynésie 1ère
  • Publié le , mis à jour le
Le conseil des ministres a fixé un quota de 100 tonnes : 40 pour Makemo et 20 tonnes pour les autres atolls.  Pour un chiffre d’affaires avoisinant les 20 millions de Fcfp. Une manne financière non négligeable à l’heure où la perliculture et la coprahculture, autrement dit les deux secteurs clés des Tuamotu, sont en crise.  Ces trocas sont destinés à être exportés vers la Corée qui utilise les coquilles pour fabriquer des boutons de chemises ou des bijoux, comme nous l’explique Tera’iarua Tahi, de l’association Katalina chargée de récolter et de trier ces trocas en fonction de leur taille :

Trocas Makemo

Des propos recueillis par Stéphanie Delorme.
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play